Gracieuseté Depuis dix ans, Martine Guay et Claude Guimond font ensemble de la danse sportive.

La valse lente, la valse viennoise, le tango, le quickstep et le foxtrot seront mis à l’honneur par les Verdunois Martine Guay et Claude Guimond. Le couple se rendra ce weekend au Gymnase de Côte-Saint-Luc pour le Championnat canadien fermé en danse sportive dans la catégorie des amateurs de 40-50 ans et plus.

«On a commencé il y a 15 ans à faire de la danse sociale, qui est une très belle activité de couple, raconte M. Guimond. Le fait d’aller dans la danse sportive, c’est commencer à faire de la compétition donc à suivre des cours et pratiquer régulièrement. On peut donc parler d’une activité pour se mettre en forme, qui est aussi bonne pour l’équilibre et la mémoire.»

Elle préfère le foxtrot et son côté musique jazz et lui a un intérêt plus prononcé pour la valse viennoise qui est toujours la première à passer en compétition. Ils s’entraînent jusqu’à dix heures par semaine pour présenter l’ensemble des danses modernes du Championnat de DanseSport Québec.

Déroulement
Les couples disposent d’une minute trente environ pour montrer ses capacités dans chacun des styles.

«Ça n’a pas l’air long, mais quand vous faites les cinq d’affilée avec tous les éléments de tensions pour bien nous déplacer sur le plancher, je sors parfois complètement brûlé alors que je peux faire d’autres sports pendant une heure et ça ne me demande pas plus souligne M. Guimond. Nous, on adhère à notre routine, on essaie de refaire l’enchaînement de pas que l’on a pratiqué avec des pas pour nous sortir du pétrin quand on arrive dans le trafic.»

Les juges noteront notamment les jeux de pas, le transfert de poids, l’apparence et la posture. Depuis deux ans, le couple s’exerce au stade le plus élevé des amateurs, donc le Championnat représente pour lui un défi pour s’améliorer.

«Notre objectif est de nous améliorer, car on est relativement nouveaux pour le niveau dans lequel on va compétitionner, soutient Mme Guay. Pour nous, cela fait deux ans alors que pour d’autres, on parle de cinq à dix ans donc on sait qu’on ne se classera pas. On est déjà très heureux de participer et si on réussit à se qualifier pour les demi-finales, ce sera déjà bien.»

Martine Guay et Claude Guimond feront aussi en sorte les 6 et 7 avril de profiter pleinement du moment.

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!