TC Media - Sophie Poisson La candidature de la Ruelle verte 5e-6e Avenue sera déposée d'ici le 1e mai.

Les activités se multiplient dans la ruelle située entre la 5e et la 6e Avenue, ainsi que les rues Bannantyne et Champlain. Un comité s’est formé entre les résidents et les directions scolaires pour créer une vie de quartier et développer l’espace en vue de le transformer en ruelle verte.

Tout a débuté avec des problèmes de circulation liés à l’entrée du service de garde situé à l’arrière de l’école Chanoine-Joseph-Théorêt et à l’accès ouvert du stationnement. De nombreuses voitures circulaient dans la ruelle et la sécurité des enfants était remise en question.

La situation a depuis été corrigée avec l’ajout de blocs de béton et l’accès au service de garde transféré sur la 5e Avenue.

«On a regardé la ruelle qu’on trouve laide, sans arbre, et on s’est dit qu’il faudrait lui donner un peu d’amour, raconte l’une des mamans, Karine Arbour, qui habite à côté. On a donc créé le comité pour organiser des activités et animer le quartier. On voudrait que les citoyens aient le goût de l’occuper, se sentent impliqués et apprennent à se connaître.»

Rassemblement
Plusieurs personnes ont rejoint le projet, dont le personnel de l’école Chanoine-Joseph-Théorêt qui a l’intention de participer en incluant des travaux lors de la réfection de la cour d’école.

«On a déjà un espace de jardinage où les enfants peuvent jaser, donc on ne veut pas tant mettre de vert dans la cour, mais plutôt agrémenter autour, par exemple avec des jardinières sur la clôture», explique la directrice, Marie-Claude Allard.

L’école alternative des Saules-Rieurs, adjacente, a également montré de l’intérêt pour apporter ses idées.

«Notre objectif est de rendre la ruelle plus vivante pour qu’on puisse l’utiliser, souligne la directrice adjointe, Mélanie Charbonneau. C’est aussi créer un réseau pour que l’on puisse peut-être, avec des élèves et des résidents, sortir pour entretenir les plantes. Ça nous intéresse beaucoup puisque c’est notre façon de nous engager dans la communauté et que c’est en accord avec notre orientation sur le plein air et la nature.»

Chacune des parties est représentée dans le comité qui réunit ses membres une fois par mois pour monter des projets, se répartir les rôles et créer une vie de quartier.

Activités
Le comité soumettra sa candidature auprès de l’arrondissement d’ici le 1e mai pour obtenir le droit de transformer la ruelle. Elle ne se situe pas dans les zones prioritaires prévues par l’administration verdunoise, mais le stationnement et la cour créent des îlots de chaleur qui représentent un critère de sélection.

Pour accroître ses chances, la mobilisation citoyenne est encouragée à travers plusieurs actions.
• Un marché vert le 22 avril dans la cour d’école des Saules-Rieurs
• Un grand nettoyage le 5 mai
• Une course de 1 km le 27 mai organisée par l’école Chanoine-Joseph-Théorêt
• La fête des voisins célébrée le 7 juin

Sur la page Facebook de la Ruelle verte 5e-6e Avenue Verdun, un sondage circule pour choisir son nom parmi quatre propositions:
• De la liberté
• Du grand papillon
• Buissonnière
• Verte fleur

Parallèlement, les membres du comité font du porte-à-porte pour recueillir l’appui de 51% des résidents du secteur pour officialiser le projet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!