Dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, un banc a été inauguré dans la mairie d’arrondissement de Verdun. Le mobilier a été conçu et peint par des élèves de l’Académie Beurling qui sont aussi membres de l’organisme Parapluie arc-en-ciel LGBTQ qui met en avant des jeunes d’orientation ou d’identité sexuelle différentes.

Ce n’est pas la première fois que les jeunes de l’organisme Parapluie arc-en-ciel LGBTQ qui se réunissent tous les mercredis à l’Académie Beurling réalisent un tel projet. Le premier banc a été installé pour l’organisme Repaire Jeunesse Dawson et d’autres ont suivi, notamment dans les écoles primaires Riverview et Verdun Elementary.

«Pendant qu’on peint, on aborde différents thèmes qui touchent les jeunes LGBTQ, on parle de leurs expériences et on répond à leurs questions. On a aussi des personnes qui ne sont pas LGBTQ, mais qui viennent pour apporter leur appui», précise la présidente de l’organisme, Mary Ann Davis.

Elle souligne que ce n’est pas l’objet qui est important, mais bien les couleurs mises en avant qui permettent d’identifier l’endroit comme étant LGBTQ friendly et démontrer l’important soutien de la communauté.

Actions
Depuis le 17 mai, le banc est installé dans le hall de la mairie, à droite, en bas des escaliers qui mènent au premier étage. Pour Parapluie arc-en-ciel LGBTQ, c’est une occasion supplémentaire d’être présent en dehors de l’établissement scolaire.

Plusieurs actions sont ainsi menées tout au long de l’année. L’an passé par exemple, l’organisme avait tenu un kiosque pour expliquer ses raisons d’être, ses membres avaient marché lors du défilé de la Fierté et de la Saint-Patrick.

«Il reste encore beaucoup de travail à faire, insiste Mary Ann Davis. On sait que dans 77 pays, des personnes qui s’identifient LGBTQ peuvent être incarcérées ou tuées, mais il ne faut pas oublier qu’au Canada, il y a encore des crimes qui existent, ainsi que de l’homophobie et de la transphobie.»

La directrice qui est aussi commissaire scolaire anglophone de Verdun a aussi rappelé que l’Assemblée nationale a adopté la loi 103 pour renforcer la lutte contre la transphobie et améliorer notamment la situation des mineurs transgenres.

Ouverture
L’événement a été l’occasion de rappeler l’importance d’offrir à l’ensemble de la population des lieux publics sécuritaires, inclusifs et accueillants.

«Le respect de toutes les formes de différences et la notion du vivre ensemble sont des causes que nous appuyons avec vigueur», a fait savoir le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, par voie de communiqué.

Un message appuyé par le conseiller Sterling Downey qui a rappelé le travail mené par l’organisme afin de prévenir le harcèlement et l’intimidation des élèves LGBTQ. «Le fait d’en parler et d’échanger fait une énorme différence et permet d’éliminer de nombreux préjugés», a-t-il souligné.

La mairie d’arrondissement affichait également sur son toit le drapeau arc-en-ciel pour marquer la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!