IDS/Verdun Hebdo - Sophie Poisson Louise-Véronique Sicotte a décidé de s'investir dans la communauté verdunoise qu'elle a rejointe il y a plus d'un an et propose des ateliers d'écriture sur le thème de l'environnement.

La Verdunoise Louise-Véronique Sicotte organise quatre ateliers d’écriture qui se concluront avec une prise de parole pour lire le fruit de ce travail lors de la cérémonie des 10 ans de la Maison de l’environnement.

Le projet s’inscrit dans le cadre de la formation de spécialisation en médiation culturelle que Mme Sicotte suit depuis janvier au cégep de Saint-Laurent. Les ateliers représentent son travail de fin d’études. En plus de son caractère artistique, il répond à l’envie de la Verdunoise de créer un partenariat avec un organisme proche de chez elle, qui corresponde à son intérêt environnemental.

«J’aime écrire et je pense que ça va permettre aux résidents de s’exprimer de manière créative, de favoriser la réflexion sur l’environnement et de vivre une expérience de groupe», explique celle qui reconnaît que les ateliers sont nombreux, mais qui pense apporter de la nouveauté en abordant la thématique de l’environnement.

De courts exemples seront lus aux participants pour les aider à être créatifs et pour diversifier les styles. L’atelier «Verdun Vert l’avenir» pourrait notamment amener à constater ce qu’on lègue aujourd’hui, ou à écrire une lettre destinée aux futures générations. Autre exemple avec le volet «Si les bacs pouvaient parler» qui pourrait amener un dialogue entre un bac de recyclage et un bac de compost, ou encore entre un bac et son propriétaire.

Un temps est également prévu pour permettre aux participants de poursuivre une réflexion personnelle. Puis, ce sera la lecture des textes et des commentaires constructifs.

«Je ne recherche pas la performance qui pourrait amener un blocage, mais l’exploration, souligne Mme Sicotte. L’atmosphère se veut sécuritaire, ludique et avec du plaisir.»

Durant les rencontres, elle abordera différentes notions, comme la manière de dynamiser un écrit et de cerner un personnage.

Oral
La femme de 59 ans se dit vraiment satisfaite de pouvoir amener l’exercice un peu plus loin en ayant une présentation orale à la suite des ateliers.

«Ça va amener les participants plus loin que l’écriture, à faire connaître leurs textes et à travailler sur la prise de parole en public», explique-t-elle.

Les participants disposeront d’une quinzaine de minutes le 1er novembre pour présenter leurs textes lors du 5@7 prévu au Quai 5160 pour les dix ans de la Maison de l’environnement. Ils auront la possibilité de faire lire leur travail par quelqu’un d’autre, ou encore de le lire à deux.

Sous le thème «Une réussite commune», cet événement citoyen sera le seul présenté par l’organisme, qui soulignera toutefois les différents projets qui ont marqué la décennie d’existence, dont Demain Île-des-Sœurs, ainsi que la contribution des Verdunois.

La date limite pour s’inscrire aux ateliers est le 7 septembre.

Calendrier
Quelque 10 participants peuvent participer aux quatre ateliers gratuits qui auront lieu de 18h30 à 21h à la bibliothèque Jacqueline-De Repentigny.
– 12 septembre: Verdun Vert l’Avenir
– 19 septembre: Si les bacs pouvaient parler
– 26 septembre: Notre Maison de l’environnement
– 3 octobre: Préparation à la lecture publique
– 1er novembre: Prise de parole.

Pour s’inscrire: 514 277-2907 ou lvsicotte1@gmail.com

Portrait
Louise-Véronique Sicotte détient un baccalauréat en art dramatique de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) et une maîtrise en cinéma de l’Université de Montréal. Elle collabore sur des livres et est parolière pour des chansons. Elle fait partie de l’Association québécoise des critiques de cinéma et a rejoint le comité du documentaire du groupe Demain Verdun. Elle est également formatrice en communication orale à l’UQÀM et célébrante professionnelle de mariages ainsi que de funérailles. Ces ateliers seront sa première expérience sur le thème de l’environnement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!