IDS/Verdun Hebdo – Archives La Maçonnerie Gratton fait partie des 40 PME sélectionnées pour le Parcours innovation 2019.

Le magasin verdunois spécialisé en restauration de murs de brique, Maçonnerie Gratton, prendra part à la cohorte 2019 du Parcours Innovation PME Montréal. Tout au long de l’année, l’entreprise bénéficiera d’un accompagnement personnalisé afin de trouver des solutions innovantes pour accroître ses activités.

Pour poser leur candidature, les PME devaient démontrer leur fort potentiel de croissance et répondre à certains critères précis, notamment avoir un chiffre d’affaires de plus de 1 M$, être en activité depuis au minimum deux ans et avoir une équipe de moins de 250 employés. Elles devaient également soumettre une problématique d’affaires à résoudre tout au long de leur parcours.

Pour la Maçonnerie Gratton, il s’agit de la pénurie de main d’œuvre. «De nos jours, les jeunes sont davantage attirés par les entreprises de jeux vidéo que la maçonnerie, dit le fondateur de l’entreprise, Tommy Bouillon. C’est de plus en plus difficile de trouver de la relève.»

Échanger avec des professionnels d’autres domaines permettra, selon lui, de faire émerger des idées créatives pour parvenir à surmonter cette problématique. Avec près de 70 employés à son service, M. Bouillon aimerait profiter du programme d’un an pour trouver un moyen de doubler ses effectifs.

«Ce ne sont pas les contrats qui manquent, mais notre croissance est limitée. Avec plus d’employés, on pourrait doubler notre production», souligne-t-il.

Formation
La formation des maçons est également un enjeu pour l’entreprise spécialisée en restauration résidentielle, puisque les écoles de maçonnerie, de moins en moins nombreuses, n’offrent pas de cursus spécialisé pour cette branche du métier.

«Actuellement, ça peut prendre de 7 à 8 ans avant qu’un de nos employés soit autonome, parce que nous devons le former une fois qu’il est engagé. Nous aimerions monter notre propre programme d’enseignement et donner cette formation avant que le maçon entre chez nous», renchérit M. Bouillon.

L’entreprise, dont les locaux de la rue Wellington ont été endommagés par un incendie criminel en novembre, poursuit temporairement ses activités à partir de son entrepôt à Ville-Émard.

Parcours
Les PME montréalaises sélectionnées débuteront leur parcours dès janvier, avec trois jours de formation sur l’innovation ainsi que trois autres consacrés à des ateliers pour les aider à trouver de solutions à leurs défis. À l’automne, elles recevront 20 heures de coaching personnalisé pour implanter la solution choisie.

Bénéficiant d’un soutien financier de près de 1 M$ de la Ville de Montréal pour la période 2018-2020, le Parcours innovation reçoit également une contribution de 1,1 M$ du gouvernement du Québec pour la même durée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!