Photo archives Lorraine Pintal
Nathan Mailloux Brochu

Une ambiance lourde régnait dans le local électoral du Parti québécois alors que la candidate péquiste Lorraine Pintal s’est avouée vaincue contre le libéral, Jacques Daoust.

Les réactions étaient nombreuses ce soir alors qu’une trentaine de personnes espérait une victoire de leur candidate, surtout que leur chef Pauline Marois a visité quatre endroits dans Verdun durant la journée du 7 avril. L’espoir a cependant laissé place à la consternation pour la plupart des électeurs présents qui regrettaient amèrement cette victoire toute libérale.

Lorraine Pintal n’est cependant pas déçue du travail accompli par son équipe qui, selon elle, a livré une meilleure campagne que ses adversaires. «J’ai pu ainsi rencontrer des gens extraordinaires, accueillants et attachants. J’espère de tout cœur que Jacques Daoust écoutera ses citoyens et sera actif dans sa prise de décision puisqu’ils méritent du changement, ce que le PQ proposait dans sa campagne», affirme la candidate péquiste.

Il était donc permis de croire que le changement serait à portée de mains. Le changement a cependant effrayé les électeurs selon Lorraine Pintal, qui souhaite malgré tout «remercier les Verdunois pour leur appui et leur confiance.»

«Cette expérience était extraordinaire, très humaine même. Je me suis rapprochée de ces personnes chaleureuses et ça, je ne l’oublierai jamais», mentionne celle qui prendra le temps de digérer la défaite avant de prendre une décision quant à un retour en politique.

Lorraine Pintal a d’ailleurs tenu à dire que si cette expérience était accessible pour tous, soit de se présenter en tant que candidat d’un parti, les gens devraient se lancer. «C’est valorisant pour quelqu’un alors, malgré la lourdeur de la défaite, je suis tout de même très fière de mon parti et de mon équipe», conclut Mme Pintal.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!