(Collaboration spéciale) Avec Sophie Grenier, Maxime Genois, Élizabeth Marcoux-Bélair, Aurélie Brochu Deschênes et Mounia Zahzam.

C’est avec la pièce Fifi Brindacier que la troupe du théâtre de La Roulotte s’arrêtera au parc de l’Honorable-George-O’Reilly à Verdun le 6 août, à 19h.

La metteure en scène Annie Ranger, fondatrice du théâtre Théâtre I.N.K, s’appuiera sur le talent de diplômés du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et de l’École nationale de théâtre pour faire revivre le personnage de Fifi Brindacier.

Cette petite fille aux cheveux roux, indépendante et extravagante avait bousculé les conventions en 1945, alors que sa créatrice, l’auteure suédoise Astrid Lindgren, lui donnait vie dans une série de romans pour enfants.

La pièce
Les enfants, Annick et Tommy voient leur vie chamboulée lorsqu’une étrange voisine, Fifi Brindacier, vient s’installer dans leur quartier. Elle vit seule avec un cheval et un petit singe, et personne ne lui dit quoi faire.

Avec elle, les enfants du quartier ne s’ennuient jamais. Ils en viennent même à souhaiter que le père de Fifi, un pirate des mers du Nord, ne revienne jamais chercher sa fille.

Tante Percilla, la présidente de la Protection des Mineurs, est une autre des menaces qui pèsent sur leur amitié. Elle désire placer Fifi dans un orphelinat pour lui apprendre les bonnes manières.

Avec le jeu pour seule arme, Fifi Brindacier fera tout pour préserver sa liberté, faisant d’elle la petite fille la plus forte du monde.

Le célèbre théâtre sur roue a repris la route le 30 juin dernier pour une 63e saison hommage à son fondateur, le comédien Paul Buissoneau, qui nous a quittés en novembre dernier.

La Roulotte, qui est en fait le plus vieux théâtre pour enfants au Québec, fait la tournée des parcs de la Ville depuis 1953 pour présenter des pièces humoristiques en plein air.

Le spectacle est gratuit et pourrait être annulé en cas de pluie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!