Archives / TC Media Le maire et les conseillers Manon Gauthier, Sterling Downey et Marie-Andrée Mauger, lors d'une édition précédente.

En raison d’un hiver exceptionnellement doux, le Défi ours polaire qui a eu lieu l’année dernière sur la banquise à Verdun se déroulera cette année,le 13 février, dans le stationnement de l’Auditorium de Verdun, dans un bassin artificiel, une première.

«Avant, les gens sautaient dans le fleuve, mais étant donné que la température a été clémente cette année, l’eau de la banquise n’a pas gelé », explique la coordonnatrice et agente de liaison de la Course au flambeau, Marie-Josée Carroll.

C’est la première fois que le Défi ours polaire se tiendra dans une piscine extérieure», ajoute la principale intéressée.

Le comité organisateur a donc dû changer son fusil d’épaule rapidement et prévoir la construction d’un bassin dans le stationnement de l’Auditorium de Verdun. « Dans les régions d’Amérique du Nord qui n’ont pas de bassin d’eau à proximité, c’est commun que l’événement se fasse dans une piscine », précise Mme Carroll.

Questionnée à savoir quelle serait la taille du dit bassin, la porte-parole s’est contentée de répondre qu’il serait d’une «bonne taille»

Le grand saut dans une piscine
Afin que l’eau du bassin artificiel demeure très froide, la piscine extérieure sera «fort probablement» remplie à l’aide des bornes d’incendies. On ne prévoit pas ajouter de glace dans le bassin pour le garder froid alors que le mercure devrait suffire à faire le travail.

« C’est une situation vraiment exceptionnelle, l’objectif reste de se mouiller pour la cause, peu importe la manière», lance Marie-Josée Carroll.

Formule «Tailgate»
Afin de conserver l’esprit ludique et familial de l’événement, les organisateurs ont choisi la formule «tailgate party».

« Le geste de sauter dans l’eau glacée est intense mais également très festif ; ça a toujours généré beaucoup de rires et d’émotions », confie Marie-Josée Carroll.

Les participants sont également invités à se vêtir de leur plus beau et plus fou costume – tout en restant sécuritaire – afin d’ajouter un brin de folie à l’expérience.

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau doit participer à l’événement.

Il en coûte 50$ par personne pour participer à l’événement qui en est cette année à sa 7e édition.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!