Gracieuseté - Queens Creation Queens Creation répond au manque de reconnaissance des artistes féminines dans le milieu Hip Hop

Queens Creation a vu le jour pour pallier au manque d’espace pour l’art féminin à Montréal. Le festival, qui met de l’avant les artistes issues de la culture urbaine, a été lancé par trois femmes il y a trois ans. Le vernissage de leur dernière exposition se tiendra le 2 juin, à Verdun.

Les œuvres de 20 femmes, dont 17 Montréalaises, qui excellent dans leur discipline respective seront présentées dans leur galerie de la rue Wellington.

«Nos artistes touchent à tout, explique Marine Cagniet, l’une des fondatrices du festival. Sculpture, peinture, print média, illustration et projections vidéos seront présentés».

Queens Creation est une extension du festival d’art urbain Under Pressure, fondé en 1996 par le conseiller d’arrondissement, Sterling Downey. Il souhaite démystifier la place des femmes dans l’art.

«On disait il y a 20 ans que cette culture était réservée aux jeunes hommes, et on le croit toujours aujourd’hui. Pourtant, il y a de la place pour les femmes», explique-t-il.

La parité est importante dans tous les domaines. «Il n’est pas nécessaire de faire la différence entre hommes et femmes, remarque M. Downey. L’important, c’est la qualité de l’artiste et son professionnalisme».

Il soutient toutefois qu’il faut parler de la place des femmes et leur montrer qu’elles sont les bienvenues dans ce monde urbain de graffitis, de musique et de danse.

L’art sous toutes ses formes permet aux jeunes, garçons comme filles, de sortir de leur coquille. «Il faut les encourager car ils n’ont parfois pas d’autres moyens de s’exprimer», souligne Sterling Downey.

L’initiative du festival Queens Creation est de Mélissa Proietti, membre de Under Pressure depuis une dizaine d’années.

M.Downey croit toujours en son projet communautaire. «Le festival doit rester puriste et ne doit jamais devenir hyper-commercial», juge-t-il.

Programmation

Une conférence intitulée Off the records sur la place des femmes aura lieu en ouverture de l’exposition et des Battles de danse seront organisées.

Des ateliers gratuits se tiendront du 3 au 5 juin. Ateliers de lettrage, d’art du sucre et de danse Hip Hop, donné par la bgirl Lynx, troisième fondatrice de l’événement, sont prévus.

Pour tous les détails du festival: underpressure.ca

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!