Le groupe de suprémacistes blancs Ku Klux Klan (KKK) a publié cette semaine un article faisant l’éloge de Donald Trump et de son slogan «Make America great again» [rendre aux États-Unis leur grandeur] dans son journal officiel, The Crusader.

Sous la plume du directeur national du KKK, Thomas Robb, on peut lire que «le désir de rendre aux États-Unis leur grandeur touche en plein cœur les Américains qui ont de plus plus de difficulté à s’identifier à la “nouvelle amérique”», soit celle qui est plus diversifiée en termes d’ethnies.

«Il faut se demander ce qui faisait des États-Unis quelque chose de grand en premier lieu. La réponse est simple: les États-Unis n’étaient pas grandiose à cause de ce que nos ancêtres ont fait, mais à cause de qui ils étaient. Les États-Unis ont été fondés comme une république blanche chrétienne», insiste le directeur du groupe radical.

Le clan du candidat républicain à la présidence a qualifié cet article de «repoussant». «Il ne représente pas l’opinion des dizaines de millions d’Américains qui sont derrière nous, a indiqué son service de communication. M. Trump dénonce la haine sous toutes ses formes.»

Thomas Robb a précisé au Washington Post que cet article ne représentait pas un appui officiel pour Donald Trump. «Nous aimons sa vision nationaliste et ses politiques sur le contrôle des frontières, a-t-il mentionné. Mais il ne s’agit pas d’un appui, parce qu’il y a des choses avec lesquels nous ne sommes pas d’accord.»

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!