La renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) par Donald Trump pourrait menacer l’industrie du maïs soufflé américain selon le PDG de la plus grande chaîne de cinémas au Mexique, a rapporté The Guardian lundi.

La compagnie Cinepolis de Mexico achète chaque année 10 M$ de grains de maïs qui proviennent du Kansas, du Missouri et de l’Iowa. Son président, Alejandro Ramirez, a affirmé qu’il songe à se tourner vers l’Argentine pour importer ce produit de base très populaire dans son industrie. «Nous importons tout le maïs pour nos salles des États-Unis à cause du libre-échange, a déclaré M. Ramirez à Bloomberg. Si nous nous retrouvons avec les prix pré-ALÉNA, ça sera moins cher d’importer le produit de l’Argentine». Cinepolis de Mexico affirme acheter au total chaque année 40 M$ de produits en provenance des États-Unis.

Cinepolis de Mexico est la plus grande chaîne de cinémas du Mexique et la quatrième en importance au monde. En 2011, le Mexique était le plus grand marché pour le popcorn américain, selon des données du Agricultural Marketing Resource Center. Il représentait près du tiers de tous les exports.

Tout juste après son entrée à la présidence des États-Unis, Donald Trump a annoncé qu’il pourrait renégocier l’ALÉNA. Il a qualifié cet accord commercial avec le Canada et les États-Unis de «désastre».

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!