Jordan Strauss/Invision/AP Harvey Weinstein

«Plus du deux-tiers» des membres de l’Académie des arts et des sciences du cinéma, qui remet chaque année les Oscars, ont voté pour l’expulsion du producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viol par une trentaine d’actrices.

«Nous procédons ainsi, non seulement pour nous dissocier de quelqu’un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais aussi pour envoyer le message que l’époque de l’ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis les comportements d’agression sexuelle et du harcèlement en milieu de travail dans l’industrie est terminée», a déclaré la prestigieuse institution, samedi, par voie de communiqué.

Le règne d’Harvey Weinstein, l’un des plus importants producteurs de l’industrie cinématographie américaine, a brusquement pris fin la semaine dernière, après que des enquêtes du New York Times et du New Yorker ont révélé les témoignages et les accusations de quelques dizaines de femmes à son endroit.

Mardi dernier, Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow ont joint leur voix au nombre grandissant de victimes présumées.

Le magnat d’Hollywood a été congédié de sa propre boîte de production, la Weinstein Company, après la première vague d’accusations.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!