AP Emmanuel Macron et Anne Hidalgo

PARIS — Le président français Emmanuel Macron a honoré la mémoire des 17 personnes tuées lors des attentats contre le magazine satirique «Charlie Hebdo» et une épicerie cachère il y a trois ans, la première d’une série d’attaques ayant ébranlé la France.

Accompagné de la mairesse de Paris Anne Hidalgo, du caricaturiste et directeur de la rédaction du «Charlie Hebdo» Laurent Sourisseau et d’autres personnalités, M. Macron a déposé des couronnes et a orchestré des moments de silence, dimanche, devant les anciens établissements de l’hebdomadaire satirique et de l’épicerie cachère à Paris.

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi ont tué 11 personnes aux bureaux de «Charlie Hebdo», et un policier dans les environs. Dans les jours qui ont suivi, leur associé Amedy Coulibaly a tué une policière près de Paris et quatre personnes durant une prise d’otages à l’épicerie cachère. Les trois assaillants avaient été tués dans des échanges de coups de feu avec la police.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!