The Associated Press Michael Cohen.

WASHINGTON — L’avocat personnel du président des États-Unis aurait négocié une entente de 130 000$ avec une vedette du cinéma pornographique pour acheter son silence au sujet d’une relation sexuelle entre elle et Donald Trump, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

M. Trump aurait rencontré Stephanie Clifford, alias Stormy Daniels dans le milieu de la porno, lors d’un tournoi de golf en 2006. Il était alors marié avec son actuelle femme Melania depuis un an. Selon le quotidien, Mme Clifford aurait amorcé des discussions à ce sujet avec ABC News en 2016, mais serait parvenue à une entente avec l’avocat de M. Trump, empêchant ainsi l’histoire de devenir publique.

Michael Cohen, l’avocat de longue date de Donald Trump, aurait conclu cette entente avec l’avocat de Mme Clifford, Keith Davidson, poursuit le Wall Street Journal.

Dans une déclaration envoyée au quotidien, Me Cohen n’a pas parlé de son rôle dans les prétendues négociations, se contentant de dire que le président nie avoir eu une quelconque relation avec l’actrice. Il a accusé le Wall Street Journal de perpétuer «des faits erronés depuis un an».

Mme Clifford a déjà nié elle aussi avoir eu une relation avec M. Trump.

La Maison-Blanche a réagi en déclarant qu’il s’agissait «d’une vieille histoire recyclée qui avait été publiée et contestée avant l’élection».

Quelques jours avant le scrutin de 2016, le Wall Street Journal avait publié un article affirmant que le National Enquirer, dont l’éditeur est David Pecker, un fidèle partisan de Donald Trump, avait versé 150 000 $ pour acheter le silence d’une ancienne mannequin de Playboy, Karen McDougal, au sujet d’une prétendue relation sexuelle entre elle et le président, 10 ans auparavant.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!