Afin de commencer l’année sur une note légère, des petits plaisantins ont vandalisé les fameuses lettres géantes d’Hollywood pour y lire Hollyweed (Saint cannabis?).

Les créateurs de la farce voulaient peut-être souligner la légalisation du cannabis en Californie, votée en novembre dernier, mais ils risquent tout de même d’être accusés d’intrusion sur un terrain privé.

Le vandalisme a été remarqué par la police de Los Angeles Police dimanche matin, mais précise que l’effort n’est pas bien original, la blague ayant été faite pour la première fois en 1976, et répétée quelques fois depuis.

Quant à lui, le rappeur Snoop Dogg a eu l’air d’apprécier la blague.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!