Pierre Michaud/TC Media Sébastien CôRhino (Corriveau)

Sébastien CôRhino, chef du Parti Rhinocéros du Canada, annonce qu’il veut remplacer le député Sam Hamad, qui a démissionné de son siège hier, et qu’il veut faire de la corruption le système de gouvernance officiel pour le gouvernement du Québec.

Le chef du Parti Rhino annonce qu’il se présentera à l’investiture libérale de la circonscription provinciale de Louis-Hébert afin de remplacer le député libéral : «Sam Hamad a toujours été une grande influence, un modèle politique pour moi et le Parti Rhinocéros. Il est normal pour moi de désirer le remplacer. Il a montré aux Québécois la langue de bois, et bien moi, j’arriverai avec la gueule de bois», a dit le président du Parti Rhinocéros du Canada, le Rimouskois Sébastien CôrRhinô (Corriveau).

Le chef Rhinocéros mentionne plusieurs éléments clefs qui le poussent vers le parti libéral du Québec: le Parti Rhinocéros rêve d’avoir un chef à Ottawa qui soit aussi député à Québec, Séb est aussi drôle que Sam, ou presque, CôRhino applaudit et veut poursuivre le renouveau du Parti Libéral amorcé par le candidat Jonathan Marleau dans Gouin, qui lui aussi est un carré rouge et LGBTQ2+, et tout comme M. Hamad, M. CoRhino aime beaucoup passer à Infoman.

Rendre légale la corruption
Sébastien a pour projet de faire de la corruption le système de gouvernance officiel pour le gouvernement du Québec : «En rendant légales la confusion et la corruption, on pourrait fermer l’UPAC, économiser des milliers de dollars de l’argent public des contribuables, et ensuite l’investir dans une mine de creton, directement dans ma circonscription, entre Ste-Foy et Cap-Rouge!», a dit le chef Rhino. «Si M. Hamad part la tête haute, moi j’arrive avec la tête dans le cul!», affirme-t-il.

Sébastien CôRhino a grandi dans la circonscription de Louis-Hébert, alors qu’il habitait sur le chemin du Lac à St-Augustin. C’est pourquoi il désire revenir s’y établir, s’exclamant : «Toute démarche pour dézoner en ma faveur sera la bienvenue, et je compte bien sur le parti libéral pour m’aider en ce sens!».

Selon un communiqué émis par le parti, certains détracteurs affirmeraient que CôRhino n’a pas la fibre libérale et qu’il ne peut pas faire des jeux de mots aussi originaux que Sam Hamad, ce à quoi il leur répond : «Qu’ils mangent donc d’l’Hamad!»

Le Parti Rhinocéros est un parti politique loufoque mais sérieux, fondé en 1963. Ses conférences de presse sont hautes en couleur : «C’est à ne pas manquer! Surprises pour les enfants et les journalistes.»

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!