Dans un État de droit?

J’observe avec beaucoup d’attention ce qui se passe au Québec actuellement. Je suis en même temps un mordu de l’actualité mondiale. Quand je fais une analyse de ce qu’on vit actuellement au Québec et que je compare cela à ce qui se passe ailleurs, je tire quelques conclusions dont je veux vous faire part.

Il y a une culture d’impunité qui s’est installée ici dans le monde politique. Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi nos élus font ce qu’ils veulent sans jamais être inquiétés? Je pense aux Nathalie Normandeau, Michelle Courchesne et autres ministres qui ont eu des comportements questionnables, mais qui n’ont jamais été inquiétés. Faites la même chose aux États-Unis ou en France et vous serez vite convoqué en justice. Dans d’autres pays, l’ex-maire Tremblay serait déjà devant la justice. La mauvaise gestion de la chose publique ne doit plus être tolérée.

Pourquoi, au Québec, les prix sont toujours plus élevés qu’ailleurs? Je ne parle pas seulement de l’essence. Il y a aussi l’épicerie et les autres biens de consommation. Il y a non seulement le surtaxation, mais il y a aussi une autre réalité : ici, les commerçants montent les prix comme ils le veulent parce qu’ils savent que les Québécois ne protestent jamais. Ça explique en partie pourquoi ceux qui le peuvent vont magasiner aux États-Unis ou achètent leur vin en Ontario.

Pourquoi les automobilistes conduisent mal au Québec par rapport aux autres provinces ou par rapport aux États-Unis? Parce qu’ils ne sont jamais interpellés par les policiers. Il y a aussi un problème de civisme. Ici, quand tu veux changer de voie sur une autoroute, les autres conducteurs accélèrent pour te dépasser au lieu de te laisser faire.

À quand une campagne de sensibilisation pour un français de qualité? Je me demande à quoi sert l’Office québécois de la langue française. Massacrer le français est devenue une chose normale. On se pose plus de questions quand quelqu’un parle bien français, plutôt que de s’inquiéter quand quelqu’un massacre notre langue! Le français est massacré même dans certaines stations de radio!

Pourquoi sommes-nous trop taxés? Parce que nous laissons nos élus faire tout ce qu’ils veulent. Il y a à peine trois ans, le permis de conduire était payé une fois tous les deux ans. Le gouvernement libéral a changé ça et personne n’a protesté. L’ex-maire Tremblay a ajouté 40 $ aux droits d’immatriculation de chaque véhicule sur l’île de Montréal. La mesure est passée comme une lettre à la poste. Personne n’a protesté. Il y a encore certains élus qui proposent d’augmenter encore la taxe que nous payons sur l’essence à Montréal. Ils vont le faire parce qu’ils savent que personne ne va contester.

J’invite tout le monde à réfléchir à mes observations.

Norbert Navaro, Montréal

Aussi dans Courrier des lecteurs :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!