Getty Images/iStockphoto Ciblez des investisseurs qui connaissent bien votre secteur d’activité, notamment ceux qui y ont déjà investi.

Approcher des investisseurs, ces personnes fortunées qui soutiennent des entreprises en démarrage, représente tout un défi si votre réseau de contacts est restreint. Voici quelques trucs pour améliorer vos chances de capter leur attention.

1. Ciblez des investisseurs
Vous décidez de présenter votre entreprise lors d’activités qui attirent des investisseurs et des entrepreneurs? Excellente initiative! Le hic, c’est qu’ils ne connaissent pas nécessairement le marché dans lequel vous évoluez. En raison de leur manque de connaissances, plusieurs ne seront pas en mesure de juger où vous en êtes
vraiment dans votre cheminement.

Premier conseil: ciblez des investisseurs qui connaissent bien votre secteur d’activité, notamment ceux qui y ont déjà investi. Menez votre petite enquête. Sont-ils actifs au Québec, ailleurs au Canada, à l’étranger? À quoi leur portefeuille ressemble-t-il? Quels montants investissent-ils en moyenne? Des sites comme Anges Québec, Angelist et Gust seront utiles pour vous renseigner. Pensez aussi à éplucher leur profil sur LinkedIn et à questionner votre entourage – ainsi que le leur – à leur sujet.

2. Préparez-vous
Tous les jours, les investisseurs reçoivent des projets d’entrepreneurs à analyser. Si leurs attentes ou leurs intérêts divergent, tous voudront constater que vous avez fait vos devoirs avant de les solliciter.

Assurez-vous d’abord d’ê­tre présent dans les médias sociaux. Ensuite, vous devrez leur démontrer que vous avez découvert un créneau novateur à exploiter dans votre marché. Vous pouvez par exemple créer une page web temporaire convaincante qui leur permettra de comprendre rapidement le problème – ou le besoin – que vous avez décelé et la solution que vous proposez. Présentez aussi votre équipe et votre modèle d’affaires. Enfin, n’oubliez pas de fournir une démonstration de votre produit : c’est toujours utile lorsqu’un investisseur éprouve de l’intérêt pour votre projet, car il pourra rapidement se faire une idée du produit ou du service que vous proposez.

Pour gagner la confiance d’un investisseur, il faut vous faire connaître. Vous pouvez par exemple bâtir une relation avec une de ses connaissances sur LinkedIn ou encore échanger avec l’investisseur sur Twitter ou dans des groupes de discussion sur Facebook.

3. Gagnez leur confiance
Pour gagner la confiance d’un investisseur, il faut vous faire connaître. Vous n’avez pas de contacts communs pouvant vous mettre en relation ou plaider en votre faveur? Ce n’est pas impossible pour autant. Vous pouvez par exemple bâtir une relation avec une de ses connaissances sur LinkedIn ou encore échanger avec l’investisseur sur Twitter ou dans des groupes de discussion sur Facebook.

Ce conseil vaut aussi pour les contacts en personne. Le Startupfest, qui a eu lieu à Montréal du 13 au 16 juillet cette année, est un terreau fertile pour rencontrer investisseurs et mentors. Surveillez aussi les participations de l’investisseur que vous avez dans votre mire à des conférences ou à des congrès. L’idée consiste à pouvoir le rencontrer et à lui demander des conseils afin de progressivement gagner sa confiance.

Le premier contact avec un investisseur demeure le plus difficile à obtenir. Aiguisez votre stratégie… ainsi que votre patience! Une fois que le premier pas sera franchi, il deviendra beaucoup plus facile d’approcher d’autres investisseurs.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!