Métro Toutes les grandes avancées ont été entreprises par des hommes qui étaient à la hauteur de leurs opinions.

Nous avons tous peur d’avoir l’air fou, mais est-ce vraiment une bonne chose?

La crainte d’être différent est parfois prudente, mais bien souvent inutilement restrictive. Tout le monde se regarde et s’observe, et tout le monde veut ressembler à tout le monde pour former un beau troupeau. Par peur de passer pour un original, on étouffe ses différences pour se fondre dans l’indifférence et la masse. C’est pourtant ceux qui n’ont pas bridé leur personnalité, qualifiés parfois de fous, qui ont bâti le monde.

Toutes les grandes avancées ont été entreprises par des hommes qui étaient à la hauteur de leurs opinions. Certains ont été accusés d’hérésie ou radiés de leur communauté, mais ils ont tenu bon et ont fini par triompher.

Ne pas avoir peur de bousculer les conventions démontre qu’on a du caractère et une personnalité de meneur. Votre authenticité et votre honnêteté, si rares de nos jours, font de vous une personne vraie à qui on fait confiance. Votre différence peut choquer, mais également inspirer. Si en plus vous savez en parler avec passion, vous devenez une personne fort intéressante, et votre vision qui bouscule les opinions intéresse de plus en plus votre entourage. Vos opinions deviendront peut-être la norme dans le futur, puisque la normalité est des plus subjective.

Dans votre milieu professionnel, vous serez perçu comme une personne fiable, confiante et qui s’assume. Comment voulez-vous défendre les valeurs de votre employeur si vous n’êtes pas capable d’assumer vos propres convictions?

Vous êtes un défricheur et non un suiveur. Vous allez peut-être réussir là où vos collègues ont échoué, car vous n’avez pas peur de penser autrement et de faire ce que personne n’ose faire.

Sur le plan social, vous inspirerez la confiance et serez apprécié. Votre originalité vous rend plus humain, et vous n’avez rien à cacher. Il n’y a rien de plus insupportable qu’une personne qui se donne un genre qu’elle n’a pas. Ça démontre un manque de confiance et inspire l’antipathie.

Vos intérêts peu communs feront de vous une personne intrigante et intéressante, tant et aussi longtemps qu’ils sont authentiques et qu’ils vous représentent vraiment. Et si certaines personnes ne sont pas à l’aise avec ce que vous êtes, ce n’est pas si grave, on ne peut pas plaire à tout le monde. Vous renforcerez vos liens avec ceux qui restent et vous vous débarrasserez de ceux qui ne vous méritent pas.

«Soyez normal, quel que soit votre état normal!»

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!