Archives Métro Sylvain Gaudreault

J’étais pas mal excité, vendredi dernier, à l’idée d’aller présenter la position d’Équiterre sur l’électrifi­cation des transports dans la cadre des con­sultations sur la nouvelle politique de mobilité durable du Québec.

J’allais aussi en profiter pour relayer la sortie de la Déclaration pour la mobilité durable : investir dans le transport en commun, un document signé par une trentaine d’intervenants, dont la STM, la Chambre de commerce de Montréal et le Réseau des ingénieurs, demandant au gouvernement du Québec d’investir 1 G$ de plus par année dans le transport collectif.

Quelle n’a pas été ma surprise de recevoir un courriel concernant une conférence de presse du ministre des Transports (MTQ), Sylvain Gaudreault, le jour même, annonçant le prolongement de l’autoroute 19…

Le même ministre qui déclarait, en décembre dernier, que ce projet serait repoussé en 2020 parce que le gouvernement précédent n’avait pas prévu de montants d’argent pour sa réalisation.

Ministre d’un gouvernement parlant de mettre sur pied une politique de la mobilité durable qui, selon le document du MTQ, vise une augmentation de l’utilisation des transports collectifs, une diminution de l’utilisation de l’auto-solo et une «planification intégrée de l’aménagement des transports»…

Ce gouvernement qui veut faire du Québec «un leader en mobilité durable»!

Le prolongement de l’autoroute 19 va à l’encontre de plusieurs promesses et engagements du gouvernement du Québec tels :

  • l’objectif de réduire de 25 % sous les niveaux de 1990 les émissions de GES d’ici 2020 (alors que le transport représente 44 % des émissions de GES, une augmentation de 28 % depuis 1990);
  • la promesse faite par Mme Marois en campagne électorale de rééquilibrer les dépenses du gouvernement pour l’expansion du réseau autoroutier au profit des transports en commun;
  • l’engagement pris en campagne électorale de réduire la dépendance du Québec au pétrole de 30 % d’ici 2020 et de 60 % d’ici 2060;
  • les efforts par le ministre Lisée de mettre un frein à la fuite des ménages de Montréal vers les banlieues.

Non mais, on nous prend pour des valises?

Aussi dans La vie en vert :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!