Mario Beauregard

Bien qu’on connaisse leur identité depuis déjà quelques semaines, l’Impact a présenté mercredi les assistants de Rémi Garde. Pour son aventure nord-américaine, le nouvel entraîneur de l’Impact s’est entouré de visages familiers, qui sont, comme lui, issus de la grande famille de l’Olympique Lyonnais: Maxence Flachez (adjoint), Joël Bats (entraîneur des gardiens) et Robert Duverne (préparateur physique). Wilfried Nancy, déjà assistant sous Mauro Biello, complète ce quatuor, lui qui mettra ses connaissances de la MLS au service de ce groupe expérimenté, mais qui nage dans des eaux qui lui sont encore inconnues.

À sept semaines du coup d’envoi de la saison 2018, il y a davantage de questions que de réponses quant aux nombreux trous qui minent l’effectif montréalais. Sans se montrer inquiet, Rémi Garde a néanmoins convenu que, jusqu’ici, les choses n’ont pas avancé à la vitesse souhaitée; «La réalité aujourd’hui, c’est qu’il n’y a pas assez de joueurs qui ont été signés, mais au moment où je vous parle, nous ne sommes pas devant une page blanche, a assuré le pilote français. Dans les heures ou les jours qui viennent, il y aura peut-être des signatures qui seront faites.»

À cet effet, une source proche du club me confiait cette semaine que ce mercato hivernal s’avère beaucoup plus corsé que ce à quoi l’état-major de l’Impact s’attendait. Au moins deux des joueurs européens ciblés par Garde auraient déjà décliné l’offre montréalaise, pour des raisons financières et sportives.

Joey Saputo a, pour sa 
part, balayé du revers de la main la possibilité de voir 2018 se transformer en année de transition pour son équipe: «C’est certain qu’on doit s’améliorer, on ne peut pas vivre une autre saison comme on a vécue l’année passée, a mentionné le président, au sujet de l’exclusion des séries éliminatoires en 2017 […] Je me suis assis avec les entraîneurs et la confiance qu’ils ont en leur plan, ça m’a mis en confiance également. C’est à eux de le mettre à exécution maintenant.»

Blerim Dzemaili ne sera 
pas de retour à Montréal
Rémi Garde a confirmé la rumeur qui courait en Italie depuis quelques semaines: Blerim Dzemaili ne jouera pas avec l’Impact en 2018. «Blerim a demandé de retourner en Italie pour des raisons sportives et personnelles. À partir de là, on a essayé de trouver la meilleure solution […] De mon côté, lorsqu’un joueur vient m’exprimer son souhait de ne plus être à un endroit, même si j’avais envie de travailler avec lui, vous pouvez logiquement déduire qu’il ne sera pas là.»

Offensivement, il s’agit d’un immense trou à combler pour le onze montréalais, lui qui a inscrit 7 buts et 10 mentions d’aide en 22 matchs la saison dernière.

Garde a par ailleurs confirmé son intérêt pour le milieu de terrain de 25 ans Saphir Taïder, du FC Bologne. Le club italien, également propriété de Joey Saputo, pourrait envoyer l’international algérien à Montréal, pour pallier la perte de Dzemaili.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!