Métro Adopter la bonne attitude consiste à éviter les débats du type gagnant/perdant, où l’un a raison et l’autre a tort.

Ah, les disputes de couple! Bien qu’elles ne soient pas des situations faciles à vivre, elles restent inévitables.

À vrai dire, les conflits sont même bénéfiques au bien-être des partenaires. Mais bien se disputer, ça s’apprend!

Tout d’abord, il est nécessaire d’accepter l’existence de ces discordances. Nombreux sont les couples qui feront tout pour les éviter, auront honte lorsqu’elles surviennent et n’oseront pas communiquer leur pensée de peur que cela dégénère. Cette réaction s’explique surtout par la crainte d’être sous-estimé ou de perdre l’être cher.

Une dispute surgit lorsqu’au moins un des partenaires tire la sonnette d’alarme pour signaler qu’un besoin est non satisfait. Elle apparaît lorsqu’il y a désaccord sur une idée, un comportement ou un choix guidé par des valeurs divergentes. Chacun, sûr de son droit et de sa raison, désire que l’autre cède. Les conflits peuvent donc réellement permettre au couple d’évoluer, en aidant l’amour à grandir. En effet, en évacuant les sentiments enfouis, les amants peuvent en arriver à s’exprimer plus clairement sur les points de désaccord et se donnent également la possibilité d’apporter les changements nécessaires plus facilement.

Développer sa lucidité
Avant toute discussion, il est essentiel de prendre du temps en solo afin de mieux comprendre ce qui vous chiffonne. Interrogez-vous de maintes façons (sur vos pensées, vos sentiments ou vos réactions), afin de recueillir le plus d’information possible. Que ressentez-vous? Est-ce de la colère? De la tristesse? De la frustration? De la rancune peut-être? La clarté du dialogue avec soi-même est une étape primordiale pour en arriver à trouver le plus de solutions possibles.

Savoir négocier
Vous n’êtes pas ennemis, mais bien complices. Adopter la bonne attitude consiste à éviter les débats du type gagnant/perdant, où l’un a raison et l’autre a tort. Afin de sortir de ce climat de confrontation, il faut réfléchir et négocier ensemble. À travers la recherche de compromis, le but est d’en arriver à travailler à un objectif commun, en convertissant ses plaintes en revendications positives. Posez-vous ces questions; qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Que voulons nous? Comment pouvons-nous l’obtenir? Que pourrions-nous faire ensemble et individuellement pour y arriver? Ensuite, dressez une liste de solutions sur lesquelles vous êtes d’accord, même si elles paraissent farfelues. Ce n’est que leur mise à l’épreuve qui permettra d’en évaluer les avantages et inconvénients.

Aussi dans Sexe dans la ville :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!