Même dans un demi sous-sol, les locaux de Panache sont baignés de lumière.

Le salon Panache, que cogèrent le maître coiffeur et coloriste Matt Waldron (Marina, Quel âge me donnez-vous?) et Frédéric Rousseau, s’est refait une beauté. Délaissant les locaux du boulevard de Maisonneuve pour se réapproprier (et agrandir) ceux de la rue Montcalm, plus tranquille, les deux copropriétaires ont voulu «remettre la santé des cheveux à l’avant-plan en proposant une série d’expériences haut de gamme», souligne Frédéric Rousseau.

Au menu: les traditionnels services – coupe, coloration et mise en plis –, mais aussi des traitements adaptés et même le maquillage. «L’expérience» inclut également un petit quelque chose à boire et des grignotines.

La mission sociale du salon est aussi au coeur de cette métamorphose. Déjà membre du programme Green Circle, qui se consacre au recyclage et à la réutilisation des déchets et des cheveux qui remplissent les poubelles des salons de coiffure, Panache s’est en plus associé aux centres jeunesse de Montréal pour offrir des services aux victimes d’abus.

En 2016, Panache a récupéré une demi-tonne de déchets toxiques par l’entremise du programme Green Circle, nous apprennent les copropriétaires.

 

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!