Collaboration spéciale Ce printemps, Chic Marie a ajouté des accessoires québécois à son catalogue.

Imaginez: changer de garde-robe presque à l’envi pour moins de 100$ par mois. C’est ce que propose Marie-Philip Simard, dont le service de location de vêtements en ligne s’apprête à traverser la frontière, entre autres projets.

«Notre stratégie, c’est de faire découvrir des designers que les gens connaissent moins», explique la jeune femme d’affaires rencontrée à ses bureaux du quartier Chabanel. Une stratégie qui permettra aussi aux Américaines de connaître, dès le mois de septembre, des créateurs d’ici, comme Annie 50, Dinh Bà, blank et Schwiing, quelques-unes des marques d’ici qui font partie de son catalogue ce printemps, en plus de plusieurs grands noms de la mode internationale.

Même si, au départ, Marie-Philip Simard pensait que son service en ligne attirerait surtout les professionnelles, après deux ans d’activité, elle confirme que des filles de tous les âges, de la génération Y aux baby-boomers, sont devenues des clientes fidèles. «Notre croissance a explosé depuis que nous offrons surtout des vêtements de tous les jours et non seulement des pièces pour le bureau», continue-t-elle. Chic Marie envoie actuellement 3000 boîtes par mois. Les forfaits mensuels, de 55$ à 95$, permettent de recevoir trois vêtements, sur lesquels il est possible d’exercer une option d’achat par la suite. Selon la jeune femme d’affaires, la croissance s’établit à 30% de mois en mois.

Cette saison, Chic Marie ajoute par ailleurs la possibilité de louer des accessoires – bijoux, verres fumés ou ceintures, tous de marques québécoises – pour agrémenter nos tenues, répondant ainsi à une demande pressante de la part de ses clientes.

Et elle ne prévoit pas s’arrêter là: l’entreprise devrait à moyen terme se lancer dans la location de vêtements de maternité et espère pouvoir nouer des partenariats avec des marques taille plus. Les hommes et les enfants pourraient suivre. «D’ici quelques années, j’aimerais proposer un forfait familial», souligne-t-elle.

Le concept, indubitablement vert, permet à chaque article du catalogue de revivre plusieurs fois. Et ce, même quand ils ne sont plus affichés au catalogue. Dès vendredi, quelque 600 morceaux offerts en location ces deux dernières années seront vendus à rabais sur le site internet de Chic Marie.

 

Aussi dans Tendances :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!