Pratiquement un an jour pour jour après le lancement de sa collection pour femmes, Frank + Oak ouvre ce week-end une toute première boutique exclusivement dédiée à la gent féminine.

Pas de surprise: on y trouve tous les vêtements déjà offerts en ligne, présentés dans un espace de 2500 pieds carrés situé dans la zone «industrielle» du Mile End. Le local – qui abritait une partie de l’entrepôt du détaillant montréalais – a été réaménagé (en un mois et demi!) dans un esprit convivial et féminin, avec divans couleur saumon, poufs bleu royal et tapis moelleux. L’ancienne vocation industrielle des lieux n’a pas été camouflée pour autant alors que les murs de brique, le plancher de béton et les hauts plafonds donnent le ton.

Comme c’est le cas pour les autres boutiques de la marque, les créations de trois entreprises locales y sont en vedette. Tables, comptoirs tabourets et présentoirs sur mesure sont signés Mobilier de Gaspé, alors que les divans, les poufs et les accessoires ont été fournis par Élément de base. Enfin, l’éclairage a été conçu par D’Armes Luminaires.

Plus qu’une simple boutique, l’endroit a été pensé pour servir de point de rencontre. «Nous voulions proposer [aux femmes] un lieu qui [leur] est entièrement dédié, que ce soit pour le magasinage ou encore pour participer à des activités qui contribueront à l’essor de la communauté», a expliqué le pdg de Frank + Oak, Ethan Song.

Dire que l’ouverture de cette boutique était attendue est presque un euphémisme. Une seconde adresse ouvrira d’ailleurs en octobre à Toronto, preuve de l’engouement pour cette toute jeune griffe.

Vous savez maintenant où aller faire du lèche-vitrines ce week-end.

160, rue Saint-Viateur Est

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!