Collaboration spéciale La nouvelle section Fabrique 1840 de la boutique en ligne de Simons met en vedette des artisans locaux.

Simons laissait déjà de la place aux créateurs de mode locaux dans ses magasins. Voilà qu’une nouvelle section de sa boutique en ligne héberge désormais 50 artisans canadiens triés sur le volet, autant des chapeliers que des céramistes, en passant par des maroquiniers, des joailliers ou encore des fabricants de jouets en bois.

La tentation est forte de comparer Fabrique 1840 à Etsy. Selon Peter Simons, les deux plateformes n’ont toutefois pas grand-chose en commun. «C’est plus profond que de juste vendre des produits, indique-t-il en entrevue. Notre objectif n’a jamais été d’être gros, mais d’être constants selon des paramètres de créativité et de goût.»

La sélection comprend ainsi, entre autres, des bijoux de Louve, des luminaires de Lambert et fils, de la papeterie signée Baltic Club et des sacs de Cantin tradition, pour ne nommer que ces quelques marques montréalaises.

À terme, l’homme d’affaires espère que la nouvelle plateforme – il parle même d’une communauté – en vienne à «représenter toute l’effervescence du design canadien».

«Mon rêve, et je le dis avec toute l’humilité du monde, ce serait que Fabrique 1840 devienne la référence pour le design et la créativité d’ici.»

Quelques heures seulement après la mise en ligne de Fabrique 1840, des ventes avaient déjà été réalisées, se réjouit Peter Simons. «J’y crois, répète-t-il. Je ne pense pas me tromper en disant que les clients ont un intérêt à consommer autrement et qu’ils ont une sensibilité pour la provenance des produits.»

 

 

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!