Auriez-vous aimé créer vos propres figurines lorsque vous étiez gamin, au lieu de jouer avec des He-Man ou des G.I. Joe préconçus? C’est ce que permet depuis hier Autodesk, le créateur du célèbre logiciel 3D AutoCAD, qui a lancé une application permettant de concevoir ses propres « bonhommes », à condition d’être équipé d’une imprimante 3D.

Tinkerplay est un logiciel archi simple, offert sur Android, iOS et Windows, qui permet aux enfants d’assembler des personnages à l’aide de différents modules prédéterminés. Des bras en forme d’épées, des jambes longues (2 ou 3?), un visage d’insecte et des ailes pour voler : voilà, un nouveau personnage est créé.

Ceux-ci peuvent aussi être légèrement personnalisés, en choisissant ses propres couleurs et ses propres textures.

Une fois sa création terminée, le poids est indiqué (variable selon la taille choisie, évidemment), et il suffit d’indiquer à Tinkerplay la marque et le modèle de notre imprimante 3D, et de télécharger le document à envoyer à l’imprimante.

Chaque partie du bonhomme est imprimée séparément, et celles-ci peuvent être assemblées en les forçant les unes dans les autres.

Le tout est d’une simplicité déconcertante, suffisamment pour qu’un jeune enfant s’en serve tout seul.

En fait, Tinkerplay est à la limite trop simple. On aimerait pouvoir y modifier plus facilement les différentes parties.

Le logiciel pourrait toutefois être une porte d’entrée pour les jeunes vers l’univers de l’impression 3D. S’ils ont la piqure, les parents pourront ensuite les familiariser avec d’autres outils plus polyvalents, quitte à les guider tout au long de leur création.

Dommage que les imprimantes 3D n’existaient pas dans les années 80!

Aussi dans Vie numérique :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!