Alors que Harvard, aux États-Unis, se hisse encore au sommet du Academic Ranking of World Universities, seulement 4 universités canadiennes se retrouvent dans les 100 premières places. De celles-ci, seulement une, McGill, est située au Québec.

Le ShanghaiRanking Consultancy a publié lundi le top 500 pour 2016 du Academic Ranking of World Universities. L’évaluation mesure six critères, dont le nombre d’étudiants et d’employés qui ont gagné des prix Nobel et le nombre d’articles publiés dans les revues Science et Nature. Plus de 1200 établissements sont évalués.

L’Université McGill gagne une place par rapport à l’an dernier, pour atteindre le 63e rang mondial (et la troisième place parmi les universités canadiennes). Elle s’était pourtant déjà située au 58e rang mondial, en 2013. Parmi les institutions canadiennes, elle est surpassée par l’Université de Toronto (1ère au Canada, 27e rang mondial) et l’Université de Colombie-Britannique (2e au Canada, 34e rang mondial). L’autre université canadienne dans le top 100 est McMaster, à Hamilton en Ontario (4e au Canada, 83e rang mondial). Quinze autres universités canadiennes se positionnent dans le top 500, dont l’Université de Montréal, l’Université Laval et l’Université du Québec.

Pour la première fois, des institutions de Chine et de Singapour se hissent au top 100.

Les 5 premières positions mondiales

  1. Harvard (Etats-Unis) (en première position depuis le premier classement, en 2003)
  2. Stanford (Etats-Unis)
  3. Université de Californie à Berkeley (Etats-Unis)
  4. Université de Cambridge (Royaume-Uni)
  5. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) (Etats-Unis)

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!