Les avancées technologiques changent la donne et les chercheurs d’emploi devraient en tenir compte.

En 1970, Richard Nelson Bolles publiait De quelle couleur est votre parachute? le tout premier guide de recherche d’emploi. Ce livre est toujours considéré comme l’un des plus pertinents, même si, depuis, un tsunami de publications sur la carrière a saturé le marché.

L’édition 2017 de ce classique (en anglais) a néanmoins été mise à jour pour tenir compte de l’ère numérique – Google, LinkedIn, Twitter… Métro l’a relu, question de déterminer comment utiliser l’internet à son avantage.

LinkedIn, le meilleur ami
Les utilisateurs devraient tirer profit de toutes les fonctionnalités de LinkedIn. D’abord, le site permet aux employeurs potentiels d’en savoir plus sur votre parcours en quelques secondes. En bref, les candidats dotés d’un profil ordonné et à jour ont l’avantage.

Utilisez l’espace qui vous est alloué pour décrire vos principaux faits d’armes en carrière, et soulignez ce qui vous donne un avantage compétitif.

Même s’il est impossible de connaître l’ambiance de travail d’une entreprise avant d’y être embauché, vous pouvez toujours fureter sur des sites recueillant les commentaires d’employés.

Googler son nom.
Se chercher soi-même sur Google n’est pas qu’une affaire de narcissisme. Comme la plupart des employeurs potentiels feront une petite recherche sur vous avant un entretien d’embauche, voyez le moteur de recherche comme une sorte de CV virtuel. Vous pouvez même effacer les détritus virtuels!

La question du salaire
La règle la plus importante concernant les négociations salariales, c’est de ne pas être le premier à parler. Laissez l’autre partie avancer un montant. Votre travail, en revanche, est de vous informer rigoureusement pour savoir combien les gens occupant un poste comparable gagnent. En ligne, le site salary.com permet de le savoir.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!