collaboration spéciale

Les employés qui utilisent régulièrement leurs forces au travail sont moins stressés que les autres, selon un sondage Gallup réalisé en 2014 auprès de 1 000 Américains. Ils éprouvent également moins d’inquiétude, d’anxiété, de colère, de tristesse et même de douleurs physiques.

En fait, ceux qui ont l’occasion d’utiliser leurs forces au travail rapportent qu’ils ont plus d’énergie, qu’ils rient et sourient plus souvent, qu’ils apprennent des choses intéressantes et qu’ils sont traités avec respect. Bref, de façon générale, ils sont plus heureux au travail.

Les chercheurs en psychologie organisationnelle constatent qu’il est plus judicieux pour les organisations de miser sur les forces de chacun que de tenter de corriger leurs faiblesses. Voici quelques pistes pour favoriser ce mieux-être, diminuer le stress des employés et tirer le meilleur de chacun en contexte de travail.

Distinguer les forces et les talents
Alors que les talents sont plutôt des habiletés dans des domaines spécifiques, les forces sont davantage liées à la personnalité et au caractère. Ce sont les dimensions positives de chacun, comme le courage, la générosité et la créativité.

Connaître ses forces
Chacun devrait connaître ses propres forces, et les gestionnaires auraient eux aussi tout avantage à connaître celles de leurs employés. Différents organismes offrent des tests pour y parvenir, comme le Via Institute on Character et le Gallup Strength Center. Leurs questionnaires en ligne détaillés permettent de mieux connaître ses forces, lesquelles sont classées en catégories. Selon Gallup, une meilleure connaissance de ses atouts rend un employé 7,8 % plus productif. De plus, selon une autre étude, celle-là réalisée par le Via Institute, 71 % des employés qui croient que leur superviseur est capable de nommer leurs forces se sentent engagés dans leur travail et stimulés par celui-ci.

Mettre l’accent sur les forces dans les évaluations de rendement et les rétroactions
Les évaluations axées sur les faiblesses et les problèmes des employés ne permettent ni de faire ressortir le meilleur des employés, ni de les inciter à s’améliorer, selon les chercheurs de Gallup.
Malheureusement, les résultats de l’étude qu’ils ont menée démontrent que la majorité des employeurs n’encouragent pas leurs employés à utiliser leurs forces : seuls 37 % des répondants ont indiqué «oui» à la suite de l’affirmation «Mon superviseur met l’accent sur mes forces et mes côtés positifs».

Utiliser les réunions et les travaux d’équipe pour découvrir et renforcer les forces de chacun. En connaissant les forces de chaque personne dans une équipe de travail, on peut mieux distribuer les tâches et les objectifs en tenant compte de celles-ci.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!