Josie Desmarais Walther Guillaume

Très impliqué dans son quartier, Walther Guillaume fait partie du Forum Jeunesse de Saint-Michel depuis près de trois ans. Avec cinq autres jeunes de l’organisme, ce cégépien de 20 ans anime depuis fin juin Mon St-Michel, un blogue visant à faire redécouvrir le quartier et à y promouvoir le transport actif. Rencontre.

Quel est l’objectif du blogue: parler de transport actif ou du quartier?

Les deux. C’est à l’aide du transport actif que les gens vont découvrir le quartier, parce que certaines des personnes qui y vivent n’en connaissent pas grand-chose. Tout ce qu’elles font, c’est se déplacer d’un point A à un point B, mais elles ne prennent pas forcément le temps d’explorer le quartier. Un des autres sujets dont nous traitons, c’est la carrière Francon, dont pas mal de gens ne connaissent pas l’histoire. Grâce au blogue, on souhaite aussi changer la mentalité des gens à propos de Saint-Michel. On ne va pas se mentir, la plupart des gens en ont une idée très négative. Pourtant, d’après ce que j’ai vécu, c’est vraiment autre chose.

Que représente pour vous Saint-Michel?

Toute la partie de ma vie au Canada se résume à Saint-Michel. Je m’y sens attaché. Je suis arrivé d’Haïti il y a 5 ans, à 15 ans. Il y a plein de façons de se perdre dans un pays. À Saint-Michel, j’ai trouvé les amis qu’il faut et fait les bonnes rencontres. Ça m’a permis de rester moi-même et de rester sur le droit chemin. Ce qui me plaît le plus dans ce quartier, c’est l’entraide et la proximité entre les gens.

Que vous apporte votre engagement au sein du Forum Jeunesse de Saint-Michel?

Je me souviens que durant mes vacances d’été de 2012, je restais chez moi et je jouais à des jeux vidéo. Donc, je trouvais le temps vraiment long. Par la suite, quand j’ai commencé à m’engager, je me suis mis à sortir, à faire du vélo, à découvrir le quartier. Je rencontrais du monde, on faisait des activités – par exemple, de l’emballage dans des supermarchés pour financer nos projets. Je sentais que mon temps servait à quelque chose. C’est ce qui m’a poussé à continuer. On organise également des sorties. On est déjà allés au parlement à Québec. On se réunit les vendredis; on s’amuse et on discute de ce que va faire le Forum au cours des prochaines rencontres. En plus, je fais partie du CA, donc je trouve ça très intéressant. Récemment, on a aussi fait un atelier, «Élections 101», pour apprendre entre autres aux jeunes ce que c’est d’aller voter. Bref, depuis que je suis au Forum, je sens que je fais quelque chose de ma vie.

Vous engagez-vous également dans d’autres projets?

Il y a deux ans, je me suis joint à une recherche sur le profilage racial dans le quartier Saint-Michel. Financée par les universités McGill et Concordia, cette recherche est faite par des jeunes et pour les jeunes. En ce moment, on est en train d’écrire le rapport, qui devrait paraître bientôt.

Une fois par mois, Métro propose, en collaboration avec le Conseil jeunesse de Montréal, des portraits de jeunes inspirants.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!