Le président et directeur général d’Ubisoft Montréal et Toronto, Yannis Mallat, a annoncé mardi, lors de son allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la création d’une chaire de recherche en intelligence artificielle, la Chaire industrielle CRSNG-Ubisoft en apprentissage de représentations pour les jeux vidéo immersifs. Dans le cadre de ce partenariat, Ubisoft Montréal investira annuellement 200 000 $ sur une période de cinq ans.

Le but est de mettre en relation directe les chercheurs et les étudiants qui font de la recherche théorique et les développeurs de jeux de l’entreprise. Avec ce travail conjoint, Ubisoft cher­che à donner aux étudiants la possibilité de mettre en pratique leurs idées tout en les améliorant grâce à l’aide des spécialistes d’Ubisoft.

Grâce au partenariat, les étudiants ont accès aux locaux et aux technologies de l’entreprise. Un laboratoire a d’ailleurs été créé à l’interne pour la trentaine d’étudiants et de chercheurs de la chaire. «Avec la création de cette chaire, nous pérennisons les projets que nous développons depuis déjà deux ans et demi avec les étudiants de l’Université de Montréal», explique Yves Jacquier, directeur exécutif des studios de services de production par Ubisoft Montréal et directeur scientifique de la chaire.

Les recherches menées visent principalement à améliorer l’adaptabilité du jeu au joueur. «Par exemple, on peut imaginer qu’un jeu de fitness sur la Kinect de Xbox puisse s’adapter, grâce à la caméra, à la corpulence, à la souplesse et même au niveau de fatigue du joueur», illustre M. Jacquier. «Le travail de recherche aura un impact non seulement sur la qualité et l’adaptation du contenu produit, mais aussi sur l’efficacité et la productivité des développeurs», indique le professeur Yoshua Bengio, titulaire de la Chaire. En traitant un maximum de données récupérées grâce aux comportements des joueurs en action, il sera possible, entre autres, d’offrir aux joueurs une nouvelle dimension d’interactivité grâce à une intelligence artificielle qui saura «apprendre» à partir des données recueillies et «adapter» le contenu du jeu en fonction du comportement du joueur.

Des résultats concrets de ce partenariat devraient être intégrés aux jeux qui sortiront en 2012,  a précisé Yves Jacquier.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!