Yves Provencher/Métro Marie-Claude Coallier

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?
Je cherchais une profession en santé où il n’y aurait ni sang ni piqûres! L’optométrie est une profession parfaite pour cela.

Quelles sont vos principales tâches?
L’assistante procède d’abord à quelques tests. Ensuite, j’entre en scène. Je commence par faire une histoire de cas. Je demande [au client] de m’expliquer ses symptômes. Je vérifie aussi ses antécédents, en lui demandant par exemple s’il prend des médicaments, s’il a subi des blessures ou une infection aux yeux et s’il y a des cas de glaucome, de diabète ou d’hypertension dans sa famille. Je fais ensuite un examen complet pour déterminer la cause du problème et je prescris le traitement approprié.

Quelles qualités un optométriste doit-il posséder?
Il faut être à l’écoute des besoins des clients. L’optométrie étant remplie de petits détails et de zones grises, la minutie est très importante. Être de caractère sociable et chaleureux permet également de mettre les patients en confiance. Enfin, comme certains clients nous demandent notre avis sur les montures à choisir, un certain sens de l’esthétisme ne nuit pas.

Quels aspects de votre travail préférez-vous?
Le contact avec les patients; c’est vraiment ce que j’aime le plus.

Quelles sont les difficultés liées à votre métier?
Les cliniques d’optométrie sont ouvertes de soir et pendant la fin de semaine pour s’adapter à l’horaire des travailleurs. Malheureusement, c’est plus difficile à gérer quand on est maman.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui désire devenir optométriste?
L’Université de Montréal est la seule école à offrir la formation en optométrie, et uniquement 44 étudiants y sont acceptés chaque année. Je conseille vraiment de faire la fête au secondaire et de devenir sérieux en entrant au cégep! De bonnes notes peuvent grandement aider le candidat à être admis.

CV
Nom : Marie-Claude Coallier
Formation: doctorat professionnel en optométrie (O.D.), Université de Montréal, de 1992 à 1996
Employeur au moment de l’entrevue : IRIS de Beauharnois
Dans la profession depuis : 16 ans

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!