Métro Fonderie

Selon Service Canada, le nombre de mouleurs, de noyauteurs et de fondeurs de métaux dans les aciéries a augmenté de façon notable au cours des dernières années, et cette tendance n’est pas près de s’essouffler. En plus des départs à la retraite, de nombreuses usines s’implantent ici et là et recherchent des ouvriers.

«Dans [notre] région, le port du parc industriel de Bécancour verra l’implantation de quelques usines de fonderie. Rio Tinto est présentement en train de faire des études de sol pour s’implanter», mentionne Michel Rochefort, directeur adjoint au Centre de formation professionnelle Qualitech à Trois-Rivières, un des deux centres à offrir cette formation au Québec. Il souligne également que les choses commencent à bouger avec le Plan Nord.

Le DEP en fonderie permet aux étudiants d’acquérir les connaissances, les habiletés et les attitudes nécessaires pour fabriquer des moules et des noyaux à base de différents matériaux, et en utilisant diverses techniques. Les étudiants seront également en mesure de fondre des métaux et des alliages à l’aide de différents fours, de procéder à la finition des pièces et de produire une pièce tout en contrôlant les opérations de sa production. Les opérations de traitement thermique des métaux sont aussi effectuées.

Le taux de placement des diplômés est excellent. «S’ils sont ouverts à déménager, il y a de très fortes chances qu’ils se trouvent un emploi dès la sortie de l’école», mentionne M. Rochefort, qui dit avoir récemment reçu des offres d’emploi pour Varennes et Salaberry-de-Valleyfield.

Faits saillants

  • Au Québec, seulement deux institutions offrent le DEP en fonderie : le Centre de formation professionnelle de La Baie et le Centre de formation professionnelle Qualitech à Trois-Rivières.
  • Le DEP en fonderie a une durée d’un an. 1 230 heures sont réparties sur l’année, dont 350 sont réalisées en entreprise.
  • Il y a peu de femmes dans la profession. Selon les données des recensements, les femmes occupaient un peu moins de 5 % des postes dans cette profession en 2006, proportion assez stable depuis 1991 (5 %).

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!