Denis Beaumont/Métro Guillaume Boudreau

CV

  • Nom : Guillaume Boudreau, fondeur et chef d’équipe
  • Formation : DEP en fonderie, Centre de formation professionnelle Qualitech, 2008-2009
  • Employeur au moment de l’entrevue : 5N Plus
  • Dans la profession depuis : 2009

Pourquoi cette profession?
Je m’intéressais beaucoup à la métallurgie. J’avais fait des lectures au sujet des grands fours, des fours à arc et des fours à fusion. J’étais intrigué par tout le travail qui peut se faire avec le métal en fusion. C’est un domaine que j’étais très curieux de découvrir.

Quelles sont les principales tâches d’un fondeur?
En tant que chef d’équipe du département de la coulée, je fais surtout de la gestion de personnel. Je suis à 50 % sur la production et à 50 % sur les tâches connexes. Les opérateurs, quant à eux, s’occupent de couler des lingots de tellure dans nos deux fournaises. Ces lingots sont ensuite purifiés à l’aide d’un distillateur et utilisés pour faire un matériau qu’on appelle le CdTe, un alliage de tellure et de cadmium. Les compagnies achètent ce matériau pour fabriquer divers produits, dont les panneaux solaires.

Quelles qualités doit posséder un fondeur?
Il doit avoir une grande tolérance à la température, car on travaille dans des milieux chauds, avec des métaux en fusion à de très hautes températures, et de l’équipement qui apporte une chaleur supplémentaire. Il ne doit pas avoir peur du danger et être débrouillard.

Quels aspects du travail préférez-vous?
J’aime beaucoup les métaux en fusion; regarder quelque chose de solide devenir liquide. C’est fascinant de voir toutes les choses qu’on peut faire avec un métal en fusion.

Quelles sont les difficultés liées à votre travail?
En fonderie, ce sont souvent des postes physiques; le travail ne se fait pas assis dans un bureau. Et il y la chaleur, bien sûr.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut devenir fondeur?
En plus d’aimer la chaleur, tu dois aimer bouger.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!