Métro

Changer de carrière demande parfois un peu de planification.

Tous les soirs, Amy Barlow aide son fils âgé de cinq ans à faire ses devoirs. Quand ils ont terminé, celui-ci lui dit : «C’est maintenant à ton tour de faire tes devoirs, maman.»

À 33 ans, Amy Barlow est chef d’une famille monoparentale, travaille à temps plein et poursuit des études à temps partiel afin de se préparer à une nouvelle carrière.

Elle s’est jointe aux Forces armées après ses études secondaires, mais elle sera bientôt libérée pour des raisons médicales. C’est pourquoi, il y a un peu plus d’un an, elle s’est inscrite à des cours en ligne en administration des affaires et en sciences comptables offerts par un collège de sa localité.

«J’avais quitté l’école depuis 16 ans. Mais ça été beaucoup plus facile que je ne l’aurais cru», affirme-t-elle.

Amy Barlow attribue sa réussite à son excellente gestion du temps et à son habileté à vivre selon ses moyens. «Au début, je ne me suis inscrite qu’à un cours, afin d’être certaine que je pouvais me le permettre financièrement», se rappelle-t-elle. Elle est maintenant inscrite à quatre cours en ligne, et son objectif est de décrocher un diplôme en rédaction technique.

En dépit de moments difficiles, Amy Barlow a réussi à équilibrer sa vie entre son travail à temps plein, ses études à temps partiel et ses responsabilités de maman. «J’ai trouvé comment inclure mon fils, croit-elle. Je lui lis mes livres de cours et il adore ça.» Elle entrevoit l’avenir avec confiance et enthousiasme : «Mon objectif est de lancer ma propre entreprise.»

Le site web Cibletudes.ca explique dans les détails comment planifier et payer ses études postsecondaires.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!