Getty Images/iStockphoto

C’est bien connu, l’argent ne fait pas le bonheur!

Négocier son salaire est une chose, mais pour être heureux au travail, il y a d’autres aspects à ne pas négliger au moment de la négociation avec son futur employeur. En voici quelques-uns.

Le contrat lui-même
Si vous signez un contrat de travail, prenez le temps d’en comprendre toutes les clauses. Mal négociées, certaines d’entre elles – une durée de période d’essai trop longue, par exemple – pourraient vous placer dans une situation délicate d’insécurité, où votre marge de manœuvre serait réduite en cas de désaccord avec votre l’employeur.

Plus de responsabilités
Quelques années, voire quelques mois après votre embauche, vous aurez peut-être le goût d’explorer de nouvelles responsabilités dans le cadre de votre emploi, sans pour autant changer d’entreprise. À l’inverse, il se peut que vous vous sentiez au bord du gouffre, incapable d’assumer vos tâches. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est possible de négocier un changement de la définition de votre rôle dans l’entreprise.

Les télécommunications
De l’octroi d’un nouvel ordinateur ou d’une voiture de fonction pour certains travailleurs jusqu’au choix d’un cellulaire, il est possible de négocier certains avantages à l’embauche. Dans tous les cas, il est plus rentable pour une entreprise d’investir 2000$ dans du matériel que de vous verser le même montant en plus dans votre salaire, car aucune charge ne devra être payée dans le premier cas.

Aménager son horaire
Parce que le travail n’occupe pas 100% de votre temps, des horaires de travail flexibles, la possibilité de travailler à distance, voire une semaine de 4 jours, sont autant de formules à négocier pour les employés qui recherchent une meilleure conciliation travail-famille.

Formation continue
Les entreprises innovantes offrent la possibilité de suivre divers cours ou ateliers pour que les employés développent leurs compétences professionnelles tout au long de leur carrière. Si les travailleurs sortent gagnants en bénéficiant de cet avantage, les entreprises ont aussi intérêt à s’assurer d’avoir les meilleurs travailleurs dans leurs rangs.

Qui ne tente rien n’a rien! Bien que votre marge de négociation risque de varier d’une entreprise à l’autre, avant de refuser un emploi qui offre une rémunération inférieure à vos attentes, pensez à tous ces petits «plus» qui compenseront un salaire moindre.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!