Lolitta Dandoy

À l’hiver 2010, alors âgée de 29 ans, la journaliste et blogueuse Lolitta Dandoy apprend qu’elle souffre d’un cancer du sein. Quand le diagnostic tombe, la jeune femme s’effondre. La journée même, celle qui était responsable du contenu mode du site Clindoeil.ca appelle son patron pour lui dire qu’elle ne pourra pas assurer la couverture du jour 2 de la Semaine de mode de Montréal, qui se poursuit ce soir-là. Mais après avoir été rassurée par son frère, Lolitta se relève et retourne au boulot dès le lendemain!

«Peu de temps après, le 8 mars 2010, Journée interna­tionale de la femme – j’y ai vu un bon signe! –, je me suis fait opérer, raconte-t-elle. Puis, il y a eu trois semaines de convalescence pendant lesquelles j’ai travaillé de la maison. Comme je travaillais sur le site web, c’était possible. J’aimais beaucoup ce que je faisais, alors ça me faisait du bien de penser à autre chose.»

«Finalement, ça s’est avéré un cancer agressif, se souvient-elle. Les médecins ont donc décidé que je devais faire de la chimio. À partir du mois de juillet, je suis tombée en congé complet. J’ai par contre demandé à ma boss de continuer à m’occuper du blogue Modederue.ca. Je n’avais pas envie de me sentir inutile. Les jours où ça n’aillait pas, le blogue me faisait oublier pendant un temps la maladie…»

Est ensuite survenu un événement déterminant pour Lolitta. Après avoir attendu le dernier moment, la blo­gueuse décide de poser sa candidature aux prix de journalisme P&G Beauté & Soins. Elle remporte cette année-là la palme du Meilleur blogue mode francophone au Canada.

«À partir de ce moment, j’ai réalisé que ce n’est pas parce que j’étais malade que j’étais moins bonne dans ce que je faisais, confie la journaliste et blogueuse. L’idée de créer mon propre blogue a alors commencé à germer dans ma tête. Après mon retour au travail, qui a duré somme toute un mois, j’ai décidé de partir. J’aimais mon travail, mais j’ai réalisé que je commandais à des pigistes des textes que j’avais envie d’écrire! La maladie n’a pas que des côtés négatifs, elle a l’avantage de te faire revoir tes priorités. La vie est beaucoup trop fragile pour ne pas faire ce qu’on a envie de faire.»

Aujourd’hui, Lolitta continue de collaborer au blogue Modederue.ca. Elle a de plus lancé récemment son propre blogue. Enfin, elle est souvent appelée à commenter des événements mode dans les médias.

Visiter le blogue de Lolitta.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!