Métro Il est recommandé d’entamer le processus d’orientation six mois à l’avance.

À mesure que le 1er mars approche, le labyrinthe du choix de programme ou de formation empêche parfois de voir la lumière au bout du tunnel. Six astuces de la conseillère d’orientation Caroline Trudel permettent de s’y retrouver et de réussir son orientation.

S’impliquer à 100 %
La plupart des gens attendent que les conseillers d’orientation ou que certaines ressources leur disent quoi faire ou quoi choisir. Mais l’orientation, c’est une démarche personnelle qui exige de s’impliquer. Le conseiller d’orientation est là pour guider l’étudiant ou
l’étudiante dans son questionnement et dans les étapes de son choix.

Varier les informations
En approfondissant différentes sources d’information sur le domaine envisagé, il est plus facile pour le jeune de cerner ce qui correspond à ses intérêts. La rigueur et la diversité de l’information lui permettront d’avoir une meilleure idée de ce qu’il veut. Et surtout, il faut éviter de prendre des décisions sur des opinions non fondées.

Tâter le terrain
Il peut être bénéfique de prendre le temps d’aller discuter avec des gens qui travaillent dans un domaine et qui le connaissent bien. Il est possible aussi de se rapprocher du métier visé en faisant des activités connexes, telles qu’un stage, du bénévolat ou par un emploi lié à cet univers, afin de voir concrètement s’il convient aux attentes.

Rester alerte
L’orientation n’est jamais terminée. Il faut toujours rester attentif aux différents obstacles et aux signaux d’avertissement. Dès qu’il y a des insatisfactions, des doutes, des frustrations, c’est important de faire le point.

Consulter de façon ponctuelle
Quand une situation plus difficile à démêler se présente, il est possible de consulter à nouveau un conseiller d’orientation ou une personne-ressource. Le spécialiste qui a participé à la démarche d’orientation est souvent le mieux placé pour y voir plus clair et permettre de repartir du bon pied.

Établir un plan d’action précis
Tout est dans le plan d’action. Il y a un processus dans l’orientation et plus on avance, plus les décisions deviennent concrètes. C’est pour ça qu’il est recommandé d’entamer le processus six mois à l’avance afin d’élaborer un plan d’action qui correspond à la volonté du jeune et ainsi maximiser la réussite du projet.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!