L’automne est maintenant bien installé : le manque de lumière, la température qui ne cesse de baisser, la pluie… Vous avez peut-être même déjà commencé à constater une baisse d’énergie. Il n’y a pas à dire, votre moral tombe à plat!

Et si on vous disait que l’exercice physique est un antidote reconnu pour combattre la dépression saisonnière? Outre l’amélioration du bien-être physique, vous ressentirez très rapidement les bienfaits psychologiques de la pratique d’activités sportives : une meilleure gestion du stress, une amélioration de l’humeur, une augmentation du niveau d’énergie et un soulagement de l’anxiété et de la dépression.

Selon une étude menée par un psychologue de l’Université Duke, aux États-Unis, le regain d’énergie qui vient avec la pratique d’activités physiques est un cercle vertueux: la personne qui se sent mieux grâce à l’exercice a tendance à en faire encore plus, ce qui contribue à son mieux-être, et ainsi de suite.

Plus encore, les activités d’endurance, comme le triathlon, sont identifiées comme plus efficaces pour lutter contre l’anxiété et la dépression saisonnière. Ainsi, vous avez tout avantage à faire travailler dès maintenant votre système cardiovasculaire pour bénéficier des effets sur votre moral! Nul besoin de poursuivre le rêve de grandes performances, recherchez plutôt à travailler sur une plus longue durée, mais avec une intensité moins élevée.

Le triathlon est un excellent choix pour ce type d’entrainement. Été comme hiver, on peut s’y adonner à l’intérieur comme à l’extérieur. D’ailleurs, il existe aussi des triathlons d’hiver qui combinent la raquette, le patin et le ski de fond plutôt que la nage, le vélo et la course à pied. Les entrainements sont ainsi variés, augmentant le plaisir et la satisfaction ressentis.

Et souvenez-vous: plus le plaisir associé à l’activité physique est grand, meilleurs seront les effets sur le bien-être psychologique. Assumez un rôle actif pour combattre les blues de l’automne!

Aussi dans Vivre :

blog comments powered by Disqus