Métro

Philippe Couillard, minstre de la Santé de 2003 à 2008, et Jean Rochon, ministre de la Santé de 1994 à 1998, ont uni leur voix pour réclamer du gouvernement une révision de la Loi sur le tabac afin que le Québec redevienne un leader dans la lutte au tabagisme.

Dans une lettre ouverte publiée vendredi, à la veille de la Journée mondiale sans tabac, qui se tiendra jeudi, les deux anciens politiciens déplorent que la loi n’ait pas fait l’objet d’une révision depuis 2005, alors qu’un rapport sur la mise en œuvre de la loi avait servi de tremplin pour resserrer la réglementation et bannir le tabac dans les restaurants et les bars.

Un tel rapport a de nouveau été publié en 2010, sans qu’il n’entraîne de réforme cette fois.

«Cette réforme est pourtant nécessaire pour faire face aux nouvelles stratégies de promotion des produits du tabac qui favorisent le tabagisme, écrivent les deux anciens ministres. En effet, au cours des dernières années, nous avons vu émerger de nouvelles stratégies (…) qui permettent encore à l’industrie de recruter 30 000 nouveaux jeunes fumeurs par année, assez pour résulter en un taux de tabagisme relativement stable au cours des dernières années.»

MM. Couillard et Rochon ont lancé «un vibrant appel à l’actuel ministre de la Santé, le Dr Yves Bolduc, ainsi qu’à tous les élus de l’Assemblée nationale afin qu’ils redoublent leur effort pour lutter contre ce fléau».

Les deux anciens ministres admettent qu’il est difficile de légiférer dans des champs qui touchent aux choix individuels, mais ils se disent convaincus qu’une révision de la loi qui s’appuierait sur un large consensus sociale serait acceptée par la population. Ils citent, à titre d’exemple, le port de la ceinture de sécurité.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus