L’art numérique fait peu à peu son entrée dans nos intérieurs, avec l’aide d’applications comme ArtKick, un logiciel gratuit qui permet d’afficher des photographies et des peintures sur des téléviseurs connectés à internet.

Les images d’ArtKick proviennent de musées internationaux, de la NASA et de la Bibliothèque du Congrès américain. Elle les formate pour permettre aux utilisateurs de les parcourir par catégorie.

On télécommande ces images depuis son téléphone ou sa tablette, et on peut les changer aussi souvent qu’on le désire.

ArtKick permet aussi aux utilisateurs de créer et de partager des « listes de visionnages » avec d’autres utilisateurs. L’idée de cette application est venue à Sheldon Laube, ancienne directrice de l’innovation de PriceWaterhouseCoopers, lors d’une conférence sur la photo dans un musée de San Francisco.

« J’ai commencé à penser à ma nièce et à mon neveu », a-t-elle confié à Relaxnews. « Je me suis dit qu’ils n’avaient sûrement pas acheté de CD depuis des années, et encore, et qu’ils achètent de la musique numérique ». Et d’ajouter, « c’est là que j’ai compris qu’ils voudraient probablement aussi obtenir de l’art numérique. »

Mais l’art numérique interchangeable n’est pas quelque chose de nouveau, Bill Gates a par exemple développé un système pour afficher des peintures célèbres sur les écrans il y a plus de dix ans, mais le concept n’a pas vraiment pris.

Les écrans connectés sont de plus en plus abordables, et le prix moyen d’un simple téléviseur HD est proche de celui d’un cadre garni d’une belle toile, cette tendance pourrait prendre de l’essor à l’avenir.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!