Régler le thermostat de son réfrigérateur à distance, recevoir un message texte de sa cuisinière pour savoir quand son repas est prêt, lire des conseils sur l’écran de sa machine à laver pour faire disparaître une tache de vin : les maisons de 2011 pourraient avoir des airs futuristes, si on se fie aux géants de l’électronique. Mais encore faut-il que leurs produits trouvent preneurs.

Même si les nouveaux électroménagers présentés au dernier Consumer Electronics Show de Las Vegas par LG, Samsung, Westinghouse et les autres regorgeaient de fonctions branchées dignes de Futurama, ceux-ci ne marquent pas la première incursion de l’internet dans nos cuisines et nos salles de bains.

Il y a quelques années, LG avait notamment lancé un réfrigérateur équipé d’un écran ACL pour accéder au web. Un geste qui s’était avéré un échec commercial à cause de son prix élevé et de son utilité douteuse. Les «électroménagers intelligents» contre-attaquent finalement en 2011, notamment avec la possibilité de les contrôler à l’aide d’un téléphone.

Leur succès est toutefois encore loin d’être garanti : ils demandent en effet un certain travail de la part des usagers et, surtout, ils coûtent plus cher que les appareils traditionnels, pour des avantages relativement mineurs. Certains réfrigérateurs permettront par exemple d’entrer dans un ordinateur tous les aliments qu’on achète avec leur date de péremption. L’électroménager pourra ensuite envoyer un message texte pour avertir qu’un aliment arrive à échéance.

Recevoir un SMS de son électroménager a ses charmes (surtout s’il emploie un ton adolescent : Ton lait est passé date LOL!), mais tout le processus demande beaucoup trop d’efforts de la part de l’usager, qui aura rarement le temps d’entrer ce qu’il achète et ce qu’il consomme dans l’ordinateur. D’autres fonctions, comme les conseils des machines à laver, sont pratiques, mais pas beaucoup plus qu’un bon guide de l’utilisateur (ou qu’un appel chez sa mère!).

Si un «électroménager intelligent» est plus compliqué, plus cher et qu’il offre seulement des avantages minimes, gageons que la grande majorité des consommateurs préférera encore son bon vieil «électroménager idiot» éprouvé. Meilleure chance la prochaine fois?

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!