Archives | Métro

Les dernières saisons, on a vu que les «glamazones» n’ont plus nécessairement la cote auprès des créateurs de mode et que les modèles de beauté changent, pour le mieux. Les défilés mettent aujourd’hui en vedette des hommes et des femmes qui se démarquent plutôt par leur personnalité et leur style. Zoom sur quelques-uns d’entre eux alors que le marathon des semaines de mode internationales commence dès la semaine prochaine à New York.

Halima Aden


Née dans un camp de réfugiés au Kenya, elle incarne la tendance vers la «mode pudique» qui s’adresse particulièrement aux marchés musulmans et qui a pris de l’ampleur ces cinq dernières années. La mannequin est devenue célèbre après s’être présentée en burkini au concours Miss Minnesota. En plus de défiler pour Kanye West, elle a fait la une de Vogue Arabia et de CR Fashion Book.

Radhika Nair


Photographe en Inde, Radhika Nair est mannequin dans son pays d’origine depuis 2012. Elle a depuis défilé pour Balenciaga, Versace et Miu Miu, en plus de poser dans des magazines comme W et Elle, notamment.

Amina Blue


Malgré sa petite taille (1 m 55), elle a déjà participé à cinq défilés de Yeezus. La carrière de cette Germano-Pakistanaise a vraiment décollé grâce à des apparitions dans des clips de 50 Cent. Par la suite, le magazine de Carine Roitfeld, CR Fashion Book, a retenu ses services.

Kyle McCoy


La jeune femme, autoproclamée queer, est devenue la première mannequin androgyne a être sélectionnée pour l’émission America’s Next Top Model. On la compare à Ruby Rose en raison de son style. Avant de prétendre à une carrière dans le mannequinat, elle était barmaid. Kyle McCoy se considère aussi comme une féministe.

Alton Mason


Il s’est fait connaître grâce à la campagne «all-black» de Gucci. Le style impec chic éclectique d’Alton Mason lui a aussi permis de travailler pour Urban Outfitters et d’être recruté par l’agence MSA Models.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!