Collaboration spéciale Les poupounes de luxe présenteront un défilé demain à l’occasion de la Montréal + Fashion Week.

Habiller toutes les femmes, peu importe leur silhouette, et faire en sorte que les vêtements tombent bien, de taille 00 à taille 24. Voilà le mantra de la griffe Les poupounes de luxe, qui célébrera bientôt son premier anniversaire. La philosophie de la marque résumée en deux mots-clés.

Rassembler
Sur le site web de leur griffe, les créatrices Jennifer Damianov et Natalie Oulousian affirment vouloir «changer les normes». C’est-à-dire «unir les femmes au lieu d’encourager une sorte de guerre des tailles – les régulières contre les tailles plus. Pourquoi Victoria’s Secret ne fait pas de grandes tailles?, demande Jennifer en entrevue. C’est une petite guerre que nous trouvons malsaine.»

Adapter
«D’abord et avant tout, nous voulons que nos vêtements fassent bien, peu importe la silhouette», continue-t-elle. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il ne suffit pas d’agrandir le patron d’une pièce donnée pour qu’elle s’ajuste à tous les types de corps. Pour y arriver, le duo a établi des chartes pour trois catégories de tailles : 00 à 6, 8 à 16 et 16 à 24. «Nous faisons les changements nécessaires au patron pour, par exemple, qu’une minijupe reste une minijupe même dans les tailles plus», résume Nathalie Oulousian.

 

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!