TORONTO — Le receveur des Tiger-Cats de Hamilton Brandon Banks a été suspendu deux rencontres par la Ligue canadienne de football pour avoir contrevenu à sa politique antidopage.

Les échantillons de Banks ont révélé la présence de méthylènedioxyamphétamine, une substance psychotrope aux propriétés stimulantes proscrite par le protocole signé entre la LCF et l’Association des joueurs.

Banks a écopé d’une suspension de deux matchs puisqu’il en est à une première infraction.

«Je suis déçu, mais c’est comme ça, a dit Banks. C’est mon erreur. Je dois demeurer positif et aller de l’avant.»

Banks a raconté qu’il savait depuis quelques semaines déjà qu’il avait échoué à un test et il s’était adressé à ses coéquipiers mardi.

«C’était difficile parce que je savais que ça s’en venait, a mentionné Banks. J’essayais de rester dans le moment et d’aider mon équipe à se qualifier pour les éliminatoires.

«Je me suis excusé auprès des gars et je leur ai dit que je les avais laissé tomber. J’ai reconnu avoir commis une erreur et j’espère qu’ils ont accepté mes excuses.»

S’il ne pourra prendre part aux deux prochains matchs des siens — samedi, contre le Rouge et Noir d’Ottawa et le 28 octobre, contre les Eskimos d’Edmonton — la décision de lui permettre de participer aux autres activités d’équipe, comme les séances d’entraînement ou les rencontres de préparation, relève du club.

Comme Banks a échoué à un test antidopage, il sera maintenant sujet à des contrôles obligatoires, en plus de devoir se soumettre à un examen médical ainsi qu’à une évaluation qui déterminera s’il a besoin de soutien supplémentaire.

Jusqu’ici cette saison, Banks a capté 29 passes pour 355 verges et deux touchés. Il a ajouté cinq courses pour 24 verges. Aussi utilisé sur les retours de bottés, Banks a ramené 110 bottés d’envoi ou de dégagement sur 1774 verges au total.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus