Le Canada, les États-Unis et le Mexique ont décidé d’unir leurs forces pour présenter une candidature commune afin d’accueillir la Coupe du monde 2026 de soccer.

Ces trois fédérations en ont fait l’annonce lundi après-midi à New York. Jamais le Canada n’a accueilli de telles rencontres internationales sur son sol. Le Mexique a pour sa part organisé la Coupe du monde à deux reprises, en 1970 et 1986, année durant laquelle le Canada a participé à son premier et unique Mondial. Les États-Unis ont quant à eux accueilli l’événement en 1994.

Les pays organisateurs, qui sont traditionnellement automatiquement qualifiés, seront dévoilés en mai 2020. À une seule reprise, une candidature conjointe a été proposée. En 2002, la Corée du Sud et le Japon avaient organisé cet événement.

10 matchs proposés au Canada
Pour la première fois de son histoire, la compétition réunira, en 2026, 48 équipes, contre 32 actuellement. Un total de 80 matchs sera présenté.

Selon les détails de cette candidature dévoilée lundi, les États-Unis accueilleraient 60 rencontres, contre 10 pour le Mexique et 10 pour le Canada.

Dimanche, le maire de Montréal, Denis Coderre, avait indiqué être prêt à organiser différentes rencontres dans la métropole québécoise.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!