CALGARY – Le demi offensif Jon Cornish des Stampeders de Calgary a offert des excuses pour le geste regrettable qu’il a posé, dimanche, dans la défaite de 30-25 des siens contre les Roughriders de la Saskatchewan.

L’équipe de la LCF a émis un communiqué, lundi, à la suite de la parution d’informations selon lesquelles l’athlète natif de New Westminster, en Colombie-Britannique, avait exposé une partie de ses fesses à la foule du Mosaic Stadium, au terme du match.

D’ailleurs, la Ligue canadienne de football lui a imposé lundi une amende dont le montant n’a pas été divulgué.

«L’incident est une erreur de ma part, a dit Cornish. J’ai été beaucoup trop loin et ça ternit l’image de l’organisation. Je tiens à m’excuser auprès de l’entraîneur (Hufnagel), de tous les autres entraîneurs de l’équipe, de mes coéquipiers, de tous les partisans des Stampeders et de l’organisation des Stampeders, ainsi qu’auprès des partisans des Riders et de l’organisation.

«Ç’a été un terrible manque de jugement de ma part, et je m’excuse auprès de tout le monde de la Ligue canadienne et du commissaire.»

Cornish, qui domine la ligue avec 947 verges de gains au sol cette saison, n’a récolté que 67 verges contre les Riders.

Les Stampeders ont vu leur séquence de quatre gains prendre fin.

L’entraîneur John Hufnagel, qui cumule aussi les tâches de directeur général, a indiqué que Cornish sera sanctionné.

«Vous pouvez voir comment Jon est déçu de lui-même, après avoir réalisé la gravité de son geste, a indiqué Hufnagel, dans un communiqué. Je suis très déçu de Jon Cornish.»

Cornish a réussi huit touchés cette saison. Il a capté 24 passes pour des gains de 171 verges.

La LCF n’a pas fait savoir sur-le-champ si elle sévira à son endroit.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!