CHARLOTTE, N.C. — La NFL a imposé une amende de 2,75 millions $US à l’ex-propriétaire des Panthers de la Caroline Jerry Richardson, à la suite d’allégations à l’effet qu’il aurait posé des gestes déplacés à caractère sexuel et racial en milieu de travail.

La ligue a mentionné jeudi que l’enquête menée par l’ex-procureure des États-Unis Mary Jo White soutenait les allégations contre Richardson. Il fut le seul à poser des gestes inappropriés, mais l’équipe et ses gestionnaires ont fermé les yeux sur les allégations et n’ont proposé aucune piste de solution à la ligue.

La NFL a aussi mentionné qu’une bonne partie du montant de l’amende ira à des organismes qui luttent contre les méfaits à caractère sexuel et racial en milieu de travail et à l’extérieur de celui-ci.

Richardson a mis l’équipe en vente après que le magazine ‘Sports Illustrated’ eut rapporté en décembre qu’il avait émis des commentaires à caractère sexuel envers des femmes, et tenu en au moins une occasion des propos racistes envers un dépisteur afro-américain des Panthers.

Le rapport indique également que les ententes à l’amiable étaient conditionnelles à ce que les victimes adhèrent à une clause de non-divulgation à propos des incidents.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!