Chris Young/La Presse canadienne Le commissaire de la LNH Gary Bettman

TORONTO – L’état des négociations de travail dans la LNH sont de nouveau dans un cul-de-sac après qu’un échange de propositions entre la ligue et le syndicat n’eut donné aucun résultat.

L’Association des joueurs de la LNH (AJLNH) a rejeté une offre de la ligue qui aurait entraîné un partage des revenus à 50-50 entre la ligue et les joueurs.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman s’est d’ailleurs dit «profondément déçu» par les trois contre-propositions avancées jeudi par l’AJLNH.

Et aucune d’entre elle ne s’approche du partage des revenus à 50-50 entre les joueurs et les propriétaires, comme l’a préconisé la ligue dans une offre avancée mardi.

«Aucune des trois déclinaisons du partage des revenus présentées par les joueurs ne s’est même approchée du 50-50, que ce soit à court ou à long terme», a dit Bettman.

«C’est évident que nous ne parlons pas la même langue.»

Le directeur exécutif de l’AJLNH Donald Fehr a exprimé son désaccord, précisant que deux des propositions permettraient aux joueurs d’empocher un montant fixe des revenus de la ligue, qui se traduirait par une proportion d’environ 50-50 pour la durée de l’entente, à condition que les revenus de la LNH continuent d’augmenter.

La troisième approche serait un partage de 50-50, tant que la ligue reconnaît la validité intégrale des contrats existants.

Le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly a mis en doute la valeur de cette dernière offre.

«Cette soi-disant entente à 50-50, assortie du respect des contrats actuels, qui a été proposée par l’Association des joueurs de la LNH a été présentée de façon erronée», a déclaré Daly. «Ce n’est pas une entente à 50-50. Ce sera vraisemblablement une entente à 56 ou 57 pour cent dès la première année, et elle ne reviendra jamais à 50 pour cent durant les cinq saisons de l’entente proposée.

«Cette proposition sous-entend que les joueurs obtiendront 650 millions $US supplémentaires, en plus de leur part des revenus. Au bout du compte, le syndicat propose de modifier les règles comptables afin de respecter l’entente à ’50-50′, quand dans la réalité ce n’est pas le cas. Le syndicat nous a dit qu’il n’avait pas «mis les chiffres à l’épreuve’. Nous l’avons fait.»

L’AJLNH s’est présentée à la rencontre appuyée par les joueurs étoiles Sidney Crosby, Jarome Iginla, Jonathan Toews et Eric Staal. À l’image des représentants des deux parties, les joueurs ne semblaient pas optimistes après la rencontre d’après-midi.

«Nous nous sommes présentés aujourd’hui avec ces propositions en estimant que nous pouvions vraiment faire du progrès, mais les mots prononcés (par Bettman) ont rapidement anéanti ces espoirs», a dit Crosby. «Honnêtement, ça ne regarde pas bien.»

Bettman a déclaré que la proposition de la ligue était juste et qu’elle permettrait de présenter une saison de 82 matchs à compter du 2 novembre.

Le commissaire a dit espérer qu’il soit toujours possible de disputer une saison complète, mais il a signalé que le temps commençait à manquer.

«Je suis préoccupé qu’avec cette offre les choses ne progressent pas, a dit Bettman. Je dirais même qu’à plusieurs égards, je considère la proposition des joueurs comme un pas en arrière.»

Il a ajouté qu’aucune autre séance de négociations n’est prévue pour l’instant, pour tenter de résoudre ce lock-out déclenché le 15 septembre.

La LNH espère amorcer le calendrier régulier le 2 novembre. Pour y arriver, les deux parties devaient conclure une entente d’ici le 25 octobre, mais la réaction de Bettman semble réduire considérablement les chances de réussite.

Fehr dit que les joueurs sacrifieraient près de 1,8 milliard $ en revenus avec l’offre de la ligue.

«Ce n’est pas une bonne journée, a dit Fehr. Ç’aurait dû l’être.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!